Page 6 - GUIDE-INFORMATION-40P_GENERIQUE_2019
P. 6

   La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) :
Le choix de pouvoir continuer à profiter de la vie à la retraite
Le régime de base ne suffit pas toujours pour offrir une retraite convenable aux hospitaliers. Sans oublier que les réformes successives, l’augmentation de l’espérance de vie et l’allongement de la vie professionnelle, vous obligent également à cotiser plus longtemps pour votre retraite sans pour autant vous assurer d’une pension supérieure.
De plus, les primes ne sont que partiellement prises en compte dans le calcul de votre retraite qui sera en moyenne pour les hospitaliers de 40 % inférieure à votre dernier traitement brut. Des facteurs non négligeables et qui comptent pour vous inciter à préparer votre retraite individuellement.
Exemple
   Un agent de 38 ans
en activité :
Demain
à la retraite :
   indice 449 Rémunération mensuelle brute
Retraite mensuelle de base(1)
= 2 524 €
(dont 20 % de primes)
= 1 269 €
Votre retraite sera calculée sur la durée réelle de vos périodes de service. (2)
Il faut donc prendre des mesures durant la vie active, pour pallier cette perte de revenus annoncée.
 6 (2) Selon la législation en vigueur dans le cadre du temps partiel sur autorisation.
Soit une baisse de revenu de :
-42 %
Vous travaillez à temps partiel ?
 (1) Exemple calculé sur la base d’un temps plein actif et d’un indice 449 constant et ayant 20 % de primes jusqu’à un départ à la retraite à 60 ans, pour un agent né en 1980, entré dans la Fonction publique en 2001. La retraite de base estimée correspond au montant de la retraite CNRACL et de la RAFP (valeur du point RAFP estimé au départ en retraite 0,0352 €). Estimation sans valeur contractuelle. Tous les calculs et pourcentage sont des valeurs arrondies.
                       













































































   4   5   6   7   8