cgos.info Espace agent
Retour

Tout sur la retraite

Infos hospitalier

19 juillet 2021

Transférer sa complémentaire retraite sous la Complémentaire Retraite des Hospitaliers ? C’est possible !

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Vous possédez déjà une épargne retraite et vous souhaitez profiter des avantages du nouveau Plan Épargne Retraite proposé par le C.G.O.S ? Vous pouvez demander un transfert à votre organisme assureur, d’autant que les conditions ont été simplifiées depuis l’entrée en vigueur de la loi Pacte. Il s’agit aussi d’une bonne opportunité pour vous affilier à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers : la seule qui ne prélève aucuns frais sur vos cotisations et réserve une grande souplesse et d’autres avantages aux agents hospitaliers.

Comment transférer votre complémentaire retraite vers la CRH ?

Transfert d’une complémentaire vers un PER : des conditions assouplies

Avec les nouveaux Plans Épargne Retraite (PER) créés dans le cadre de la loi Pacte, les modalités pour transférer un contrat d’épargne retraite sont simplifiées. Et c’est une bonne nouvelle ! Cela signifie que vous pouvez décider de profiter d’une solution plus avantageuse ou mieux adaptée à votre vie professionnelle, ou les deux. Si vous exercez dans la Fonction publique hospitalière, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) vous permet de préparer sereinement l’avenir avec une formule flexible, accessible à tous les budgets, et offrant des avantages en lien avec les valeurs Sociales du C.G.O.S qui vous le propose.

Si cette option vous intéresse, il est conseillé de vous référer à votre contrat actuel pour connaître les conditions exactes de transfert d’un organisme à un autre : les différents délais, la démarche écrite, les informations à indiquer, etc. N’oubliez pas qu’un conseiller retraite CRH peut également vous renseigner affiliation et vous conseillers pour la mise en place de ce nouveau contrat.

Des frais de transfert peuvent-ils s’appliquer ?

C’est un point à vérifier avant d’enclencher la démarche de transfert d’une complémentaire retraite à une autre. Selon les organismes assureurs, des frais peuvent effectivement s’appliquer, jusqu’à 5 % des sommes versées par l’assuré. Sauf si le contrat a atteint sa 10e année : auquel cas, les frais de transfert sont nuls. Depuis la Loi Pacte, sur les nouveaux PER, ces frais de transfert sont plafonnés à 1 % puis nuls au-delà de 5 ans. Mais une complémentaire retraite, c’est (pratiquement) pour la vie : l’investissement peut vraiment en valoir la peine si vous trouvez un nouveau Plan Épargne Retraite qui vous convient mieux ! Vous verrez que la Complémentaire Retraite des Hospitaliers se révèle très intéressante financièrement, pendant toute la période de cotisation.

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) : la seule complémentaire retraite sans frais sur les versements

Aucuns frais sur vos cotisations : une exclusivité de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

Forte de ses valeurs sociales et de solidarité, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers est accessible au plus grand nombre. Elle permet à tous les agents hospitaliers de cotiser pendant la vie active et de récupérer l’ensemble des sommes versées, a minima. En ce sens, aucuns frais ne sont prélevés sur les cotisations des affiliés, qu’il s’agisse des cotisations régulières ou de versements ponctuels. Il s’agit d’un avantage exclusif de la CRH, quand les banques ou autres organismes d’assurance retiennent un pourcentage de frais de gestion, même faible, sur chaque cotisation mensuelle.

Faites aussi des économies d’impôts avec votre PER

Le Plan Épargne Retraite de la CRH, ce sont aussi des avantages fiscaux en perspective ! Vous pouvez déduire de vos impôts les sommes versées en les reportant chaque année dans votre déclaration de revenus dans la limite de la législation fiscale en vigueur.

Profitez de tous les autres avantages CRH en transférant votre complémentaire retraite sur le Plan liberté, la solution d’épargne retraite du C.G.O.S

Une solution souple adaptée à votre budget

Changer de complémentaire retraite pour souscrire à la CRH, c’est pouvoir choisir votre taux de cotisation en fonction de vos possibilités financières : 2,5 %, 3,5 %, 4,5 % ou 5,5 % de votre salaire mensuel brut. Ce taux est modifiable à la hausse comme à la baisse ; et vous pouvez également interrompre la période de cotisation en cas de besoin. Si votre carrière évolue et que vous souhaitez consacrer une part plus importante de votre revenu à votre épargne retraite, vous pouvez choisir un taux plus élevé. En cas d’imprévu ou de projet à financer, vous pouvez réduire le taux ou arrêter de cotiser temporairement. Le tout sur simple demande, là encore, sans frais ni pénalités.

Plusieurs options pour récupérer votre épargne CRH

Vous vous demandez ce que deviendra votre épargne à l’âge de la retraite ? Avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, vous récupérez votre complément de revenus en toute liberté : - Une sortie en capital en une seule ou plusieurs fois ; - Sous forme de rente trimestrielle à vie ; - Comme une cagnotte où puiser quand vous voulez.

Vous pouvez aussi, et là aussi c’est une offre exclusive, combiner 2 ou 3 de ces options à votre guise pour coller exactement à vos besoins.

Vous pouvez également débloquer votre épargne CRH pendant la vie active afin de financer un achat immobilier de résidence principale. Ainsi, votre épargne retraite n’est pas déblocable uniquement au moment de votre retraite. Un atout de plus pour les jeunes hospitaliers, en particulier, qui hésitent parfois à s’engager à si long terme.

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :