cgos.info Espace agent
Retour

Métiers & carrières

Infos hospitalier

4 décembre 2020

Gestionnaire de données biomédicales : un métier important dans les études de recherche clinique

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Le gestionnaire des données biomédicales (ou data manager) joue un rôle déterminant dans la mise en place et la réalisation d’un essai clinique. Il est présent dès le début des discussions sur le projet d’étude et supervise le protocole de collecte des informations, jusqu’à la remise de la base de données aux statisticiens hospitaliers.

Gestionnaire de données biomédicales

Le gestionnaire de données médicales dans les établissements hospitaliers

C’est au sein de la Direction de la Recherche Santé (DRS) des hôpitaux que le data manager participe à l’organisation et au développement des études cliniques. Ces projets de recherches médicales ont pour finalité d’améliorer la santé des patients en testant des médicaments mais aussi des méthodes de diagnostic ou encore des protocoles de soins.

Cet ingénieur hospitalier détermine les informations médicales nécessaires aux recherches : l’âge, les traitements suivis, la qualité de vie… Il assure ensuite la collecte et le traitement des données dans une base. Enfin, il vérifie la cohérence des résultats avant de laisser la place au travail des statisticiens.

Le data manager est au centre de plusieurs activités

Le gestionnaire de données médicales travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Il travaille avec le responsable de l’étude, au sein de l’hôpital, mais aussi avec les entreprises du médicament qui souhaitent participer à l’innovation.

Pour devenir data manager, il faut être titulaire d’une licence en sciences, technologies, santé. Il existe des masters spécifiques comme le master 2 Biologie Santé - Spécialité Ingénierie de la Santé ou Spécialité Physiologie et Informatique ainsi qu’un Diplôme Universitaire de gestion de données cliniques. Le salaire en début de carrière correspond à un technicien hospitalier, catégorie B. Il est possible d’évoluer vers un poste de technicien supérieur hospitalier de 1ère classe, assistant de recherche clinique (ARC) ou encore biostatisticien, coordinateur d’études cliniques (CEC).

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :