Le rôle du responsable socio-éducatif hospitalier : manager les équipes socio-éducatives ou médico-sociales

date de publication 28 juillet 2020

À l’hôpital, le responsable socio-éducatif fait partie du corps des cadres socio-éducatifs. Un métier de management et d’encadrement, et une voie pour évoluer dans une carrière d’assistant de service social ou d’éducateur spécialisé. Quelles sont les compétences nécessaires pour exercer cette profession à l’hôpital ou en EPHAD et comment y accéder ?

Responsable socio-éducatif hospitalier

Quelles sont les missions du responsable socio-éducatif à l’hôpital ?

Etre responsable ou cadre socio-éducatif dans la Fonction publique hospitalière, c’est tout d’abord encadrer du personnel. Savoir animer des réunions, motiver une équipe, répartir la charge de travail, fixer des objectifs et évaluer des performances sont autant de qualités requises pour exercer le métier de responsable socio-éducatif. Dans le contexte spécifique de l’accompagnement social, cette profession implique des missions de conseil et d’informations auprès des usagers et de leurs familles. Le cadre socio-éducatif est également amené à conduire des projets sous l’autorité du chef d’établissement. Il peut travailler à l’hôpital, mais aussi dans des maisons de retraite ou des centres d’hébergement.

Responsable socio-éducatif : une fonction d’encadrement pour faire évoluer sa carrière

Le métier de responsable socio-éducatif est accessible sur concours, aux agents titulaires exerçant dans le corps des assistants socio-éducatifs. Cela concerne par exemple les assistants de services sociaux, les conseillers en économie sociale et familiale, les éducateurs spécialisés ou les éducateurs de jeunes enfants qui souhaitent endosser de nouvelles responsabilités. Il faut également détenir le CAFERUIS (certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale).

Le corps des cadre socio-éducatifs fait partie de la catégorie A, avec un salaire brut estimé à 1955 euros mensuels en début de carrière et à 3045 euros bruts au dernier échelon (selon la grille indiciaire du salaire du cadre socio-éducatif-cse). Une évolution de rémunération importante, qui compte surtout lorsque vient le moment du calcul de la pension de retraite.

À savoir également : le responsable socio-éducatif peut devenir cadre supérieur socio-éducatif avec, là encore, à la clé d’autres responsabilités et une augmentation de salaire.

C’est d’autant plus motivant quand on sait que pour les agents hospitaliers la baisse de revenus à la retraite est de l’ordre de 20 à 30 %.

Pour estimer gratuitement votre retraite de base
cliquez ici

Pour découvrir les avantages du plan épargne retraite de la CRH
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers