Préparateur en pharmacie hospitalière: un métier peu connu de l'hôpital

date de publication 7 février 2019

Le préparateur en pharmacie gère les stocks de médicaments de l’hôpital et se charge aussi des opérations de stérilisation. Titulaire d’un brevet professionnel (Bac +2), il doit, en plus, obtenir le Diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière (+ 1 an), pour exercer à l’hôpital. Agent de catégorie dite « sédentaire», l’ouverture de ses droits à la retraite est fixé à 62 ans. Mais il doit aussi valider entre 167 et 172 trimestres d’assurance retraite pour partir à taux plein : un minimum requis de plus en plus difficile à atteindre.

Préparateur en pharmacie hospitalière

Le métier de préparateur en pharmacie hospitalière

Il ou elle n'est ni pharmacien hospitalier, ni médecin. Et pourtant, cet agent connaît parfaitement les médicaments et leur usage ! Le préparateur (ou préparatrice) en pharmacie hospitalière est un maillon essentiel, car il gère les stocks de médicaments de l’hôpital et veille à l’approvisionnement régulier. Au delà de ses connaissances en pharmacologie, il a donc forcément une solide formation en gestion et sait gérer des logiciels de bureautique. Mais ce n’est pas tout : son activité peut s’étendre à la préparation des dispositifs médicaux stériles. La stérilisation, les normes d'hygiène hospitalière, il les connaît par cœur ! C’est aussi un métier (classé dans la famille des soins médico-techniques) qui nécessite de savoir s’adapter en permanence. Les méthodes de travail sont amenées à changer très souvent. Les techniques de stérilisation, par exemple, évoluent très rapidement. Il doit donc actualiser régulièrement ses connaissances.

Formation pour devenir préparateur en pharmacie hospitalière

Pour exercer ce métier, il faut obtenir le brevet professionnel (BP) de préparateur en pharmacie. Accessible après un bac S ou STL (sciences et technologies de laboratoire), cette formation en alternance dure 2 ans : activité professionnelle à l’hôpital et cours théoriques généralement en Centre de Formation des Apprentis (CFA). Le Brevet Professionnel (BP) est reconnu de niveau bac + 2. Mais pour exercer à l’hôpital, il faut avoir, en plus, le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière. Il se prépare en 42 semaines après le BP, en alternance, en formation continue ou par la VAE (validation des acquis de l’expérience) et après sélection.

La rémunération d'un préparateur en pharmacie à l'hôpital

C’est une profession paramédicale appartenant à la filière « médico-technique », comme les manipulateurs en électroradiologie médicale et les techniciens de laboratoire médical. Il existe deux grades (classe normale et classe supérieure) et à chaque grade correspond une grille indiciaire. Un préparateur en pharmacie hospitalière termine sa carrière avec une rémunération mensuelle brute comprise entre 2500 et 2750 euros, juste avant son départ à la retraite.

Âge de la retraite d'un préparateur en pharmacie hospitalière

Agent de la Fonction publique Hospitalière de catégorie « sédentaire », l’âge d’ouverture de ses droits à la retraite est fixé à 62 ans pour les assurés nés à partir de 1955 : il pourra partir à taux plein (75% des 6 derniers mois de traitement) à condition d’avoir validé entre 167 et 172 trimestres d’assurance retraite. Un objectif de plus en plus difficile à atteindre à cet âge-là : on entre plus tard qu’avant dans la vie active et les interruptions de carrières ne facilitent pas la validation des trimestres.
Le préparateur en pharmacie hospitalière a alors deux choix : soit continuer à travailler au delà de 62 ans pour partir à taux plein, soit décider d’arrêter quoi qu’il arrive à 62 ans, quitte à subir une baisse de sa pension ( c’est ce qu’on appelle la décote, une baisse de la pension qui est alors définitive).
Voilà pourquoi il est indispensable d’imaginer dès aujourd’hui des compléments de revenus pour sa retraite. C’est ce que propose la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice. C’est une solution simple et sûre pour obtenir un complément de revenus à vie, et aussi la possibilité de récupérer un capital au moment du départ à la retraite.


Pour connaître le montant de la pension de retraite d’un préparateur en pharmacie hospitalière, vous pouvez dès maintenant vous rendre sur le simulateur de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers. En quelques clics, il vous livrera son verdict !

Pour faire une simulation de votre retraite de base
cliquez ici

Pour découvrir tous les avantages d'une complémentaire retraite pour votre future retraite
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers