Quelles formations pour les ASH et ASHQ pour évoluer dans leurs carrières ?

date de publication 21 septembre 2020

Les agents des services hospitaliers ou ASH (agents de services hospitaliers), comme les ASHQ (agents des services hospitaliers qualifiés) peuvent, au même titre que les aides-soignantes ou les infirmières, suivre des formations tout au long de leur carrière. Cela leur permet d’évoluer dans leur vie professionnelle et de s’orienter vers de nouvelles fonctions, mais aussi de bénéficier d’un niveau de rémunération plus élevé.

Formation ASH Formation ASHQ Fonction publique hospitalière

Les rôles des ASH et ASHQ

Les ASH et les ASHQ ne dispensent pas de soins, mais ils sont un élément très important dans le fonctionnement des services, en particulier grâce à leur proximité avec les patients. Ils sont responsables de la propreté des chambres : ils veillent scrupuleusement au respect des mesures d’hygiène, tout en ayant des occasions d’échanges réguliers avec les malades.

Les formations accessibles aux ASH et ASHQ

Depuis quelques années, les organismes de formation et les établissements de soins ont décidé de mieux communiquer sur les nombreux stages qui améliorent les pratiques professionnelles des ASH, qui ont été longtemps les oubliés de ces programmes. En plus des formations autour de l’hygiène, du bio-nettoyage, pour mettre à jour ses pratiques, ces formations peuvent concerner la gestion des situations de violence ou de conflit, mais aussi les gestes d’urgence ou de prévention des risques AES (accident exposition au sang). Les agents des services hospitaliers peuvent en effet être confrontés à des situations qui nécessitent ces connaissances spécifiques. Mais il existe aussi des ateliers de relaxation ou de Prévention des Risques liées aux Activités Physiques (PRAP). C’est indispensable pour travailler dans des meilleures conditions, sans troubles musculosquelettiques.


Pour cerner le projet professionnel le plus adapté à l’agent des services hospitaliers, le bilan de compétences est une autre alternative. Cela peut conduire à une formation de bureautique pour mieux utiliser les outils informatiques, ou psychologie/psychiatrie, afin de mieux réagir en présence de patients qui sont atteints de troubles de cet ordre.

Toutes ces formations permettent à l’ASHQ d’enrichir ses compétences pour faire évoluer sa carrière et sa rémunération.

Quelles évolutions de carière pour les ASH et les ASHQ ?

S’il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un diplôme pour exercer ce métier, il est possible de valider ses acquis par le biais d’une Validations des Acquis de l’Expérience (VAE) pour devenir aide-soignante.

Une passerelle existe aussi pour devenir brancardier au sein de l’hôpital.

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers