À l'hôpital ou en EHPAD, l'agent administratif s'occupe de gérer les dossiers des patients

date de publication 23 janvier 2020

On a parfois tendance à enfermer un peu trop vite l’agent administratif hospitalier dans un rôle d’agent de gestion administrative qui serait déconnecté de la vie des patients et de l’établissement. C’est une vision qui n’est pas exacte ! Certes un agent administratif en EHPAD ou un agent d’administration en hôpital remplit des tâches très utiles de secrétaire, comme on disait autrefois ! En effet, les « AAH  » (Agents Administratifs Hospitaliers), ouvrent le dossier du patient, gèrent les entrées et les sorties, reçoivent les familles et font le lien avec l’extérieur de l’établissement. Mais on oublie trop souvent la dimension humaine de ce poste : « nous sommes les premières personnes auxquelles les patients ou les résidents s’adressent », raconte Gladys, agent administratif en EHPAD dans le sud de la France.

métier d'agent administratif en hôpital ou en EHPAD

L’agent administratif est souvent le premier contact des patients avec l’hôpital ou des futurs résidents en EHPAD. Il ouvre le dossier du patient ou du résident et gère les admissions. Mais contrairement aux idées reçues, il n’assure pas seulement des taches administratives, il est au contraire souvent confronté à « l’humain ».

Gladys, agent administratif dans un EHPAD du Lot et Garonne, le confirme :

« La plupart des agents administratifs assurent l'accueil et les tâches de secrétariat et comptabilité. De mon côté, je suis plus particulièrement chargée des admissions et des contacts avec les familles. J’accompagne les résidents et leur entourage dans les démarches administratives ainsi que pour les mesures de protection juridique, comme la tutelle ou la curatelle. Et c’est seulement après cette étape que le futur résident en EHPAD rencontrera, avec sa famille, une partie de l'équipe de soins et, ensuite, les animateurs ainsi que le personnel logistique et technique…. »

L’agent administratif en EHPAD est un agent de proximité en contact avec les résidents

Par exemple, dans l’EHPAD où elle travaille, c’est aussi Gladys qui distribue le courrier aux résidents : elle ne se lasse jamais de voir un « pensionnaire » découvrir qu’une lettre lui a été adressée par son fils ou sa fille qu’il ne voit que très rarement… Elle aime cette proximité !

Avant de faire le choix de travailler en EHPAD, Gladys a longtemps été agent d’accueil à l’hôpital :

« J’étais chargée de l'accueil physique et téléphonique, et pour moi qui ai longtemps vécu à Agen, ma ville natale, je me suis toujours servie de mon accent pour mettre un peu de soleil dans la journée de chaque patient ou de chaque visiteur… »

En EHPAD, ce sont désormais les résidents qui profitent de sa bonne humeur. C’est l’une des facettes agréables du métier, si on aime le côté humain.

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers