cgos.info Espace agent

5 février 2018

Départ à la retraite fonction publique hospitalière : les conditions d’âge et de durée d’assurance

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Pour obtenir une pension maximale (soit 75 % du traitement de base sur les 6 derniers mois), les agents hospitaliers doivent remplir une condition d’âge (57 ans minimum pour les agents de catégorie « active » et 62 ans pour les agents de catégorie « sédentaire ») et valider entre 166 et 172 trimestres de service.

conditions pour départ à la retraite hospitaliers

Comme pour tous les autres fonctionnaires, la pension des agents de la fonction publique hospitalière est calculée à partir du traitement des 6 derniers mois (hors primes) et non sur les 25 meilleures années de salaire comme dans le privé. Le taux de liquidation maximum (taux plein) s’élève à 75 %. Pour obtenir ce taux lors du départ à la retraite dans la fonction publique hospitalière, les agents hospitaliers doivent remplir deux conditions.

Condition d’âge : 57 ans pour les agents « actifs », 62 ans pour les agents « sédentaires »

D’abord une condition d’âge : 57 ans minimum au moment du départ pour les agents de catégorie « active » et 62 ans minimum pour les agents de catégorie « sédentaire ». Depuis la réforme des retraites de 2010, la retraite des agents de la fonction publique hospitalière s’est en effet peu à peu alignée sur celle des salariés du secteur privé. 

Durée de service requise : entre 166 et 172 trimestres

Il faut aussi avoir validé entre 166 et 172 de trimestres d’assurance retraite tout au long de sa carrière. On y intègre vos périodes de services effectives, auxquelles s’ajoutent, comme pour les salariés, certaines interruptions d’activité : maladie, maternité, service militaire, congé parental… Attention : si le nombre de trimestres est insuffisant au moment du départ, vous subirez ce qu’on appelle une décote, c’est-à-dire une réduction définitive du montant de la pension.

A noter : toute activité accomplie à temps partiel est décomptée pour le calcul de la durée d’assurance comme un service à temps plein. Si vous avez travaillé une année à temps partiel, vous pouvez valider 4 trimestres. En revanche, lors du départ à la retraite dans la fonction publique hospitalière, le montant de la pension sera calculé au prorata de la durée de service effectuée.

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :