Des actifs financiers placés avec prudence pour assurer la pérennité du régime

La crise sanitaire planétaire provoquée par la pandémie COVID-19 a eu des conséquences immédiates, sur l’économie et la finance. Cette situation peut-elle avoir une incidence sur le fonds de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) ? Une gestion prudente des actifs financiers de la CRH sécurise le régime.

Un fonds en euros, des placements sûrs

Le fonds constitué de 4 milliards d’euros, issus des cotisations des affiliés et des produits financiers qu’elles génèrent, est géré en « bon père de famille ». Au 31 décembre 2019, il était composé de 87% d’obligations, de 12% d’actions d’entreprises françaises ou internationales financièrement solides. Le fonds est donc majoritairement investi à long terme sur des emprunts d’Etat et obligations de grandes entreprises. C’est ce qu’on qualifie de placement de fonds en euros. Ces placements présentent un profil de risque très faible comparé aux investissements en unité de compte où les sommes, investies en majorité sur les marchés actions, sont plus impactées en cas de turbulences des marchés financiers, comme cela a été le cas lors de la crise des subprimes de 2008 ou dernièrement durant le contexte sanitaire lié à la pandémie COVID-19.

Une réglementation stricte

Garantie supplémentaire pour les affiliés, Allianz, assureur du régime et gestionnaire du fonds, est, comme tous les assureurs, soumis à des règles très strictes de l’Union Européenne. Il doit notamment démontrer sa capacité à garantir le capital épargné, ce qui nécessite des choix prudents dans les placements financiers du fonds du régime.

Des investissements en accord avec les valeurs du C.G.O.S

Le C.G.O.S représente les affiliés lors des comités d’orientation des placements où sont notamment examinés, pour les entreprises dans lesquelles la CRH investit, le respect par ces dernières de certains critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Ces critères ESG ont été intégrés dans la stratégie des placements depuis plus d’une quinzaine d’années et ont démontrés leur efficience lors des différentes crises financières ou encore tout dernièrement pendant la crise sanitaire en rapport avec le COVID-19.
Ainsi, les analystes d’Allianz étudient de multiples critères, de la rémunération des dirigeants à la stratégie éco-responsable, en passant par la politique sociale avant qu’une entreprise soit éligible aux investissements de la CRH.

Estimez
votre retraite de base Pour y voir plus clair sur le montant de votre future retraite

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

Je découvre

Les derniers articles