Jeunes hospitaliers: quelle évolution de carrière pour un agent d'administration de l'hôpital ?

date de publication 11 mars 2019

Agent de catégorie C, recruté au niveau du baccalauréat ou d’un BEP secrétariat, l’agent d’administration (ou agent administratif, ou agent de gestion administrative), à l’hôpital ou en EPADH, assure bien entendu la gestion quotidienne du secrétariat, mais il peut aussi gérer par exemple le dossier médical du patient, et éditer les factures. Il est au cœur des procédures de dématérialisation des documents. Sa grille indiciaire montre qu’en fin de carrière, il touchera environ (selon le grade) 2200 euros bruts. A la retraite, l’ouverture de ses droits est fixée à 62 ans car il a appartient à la catégorie sédentaire. Ses revenus risquent alors de baisser de manière significative (en moyenne c’est une chute de revenus de l’ordre 40 % pour les hospitaliers du secteur public qui s’annonce). Il est donc indispensable pour les agents d’administration de la Fonction publique hospitalière de penser dès aujourd’hui, idéalement dès le début de leur vie professionnelle, de penser à se constituer à un complément de revenu pour éviter, demain, les fins de mois difficiles... C’est ce que propose la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice.

Evolution de carrière d'un agent d'administration hospitalier

Agent administratif hospitalier: un maillon précieux de l'hôpital

A l’hôpital, l’agent d’administration assure des taches de secrétariat qui font de lui un maillon précieux de l’organisation ! Au service des admissions et consultations, il accueille les malades, crée leur dossier « patient », prépare les factures et assure la liaison avec d’autres administrations (Sécurité Sociale...) Il assure aussi la saisie et la mise en forme de courriers, et de comptes rendus de réunions à l’hôpital.
Qu’on l’appelle agent de gestion administrative, agent d’administration, ou assistant ou adjoint administratif, il est un agent de catégorie C, recruté au niveau du Bac général un d’un BEP secrétariat. Dans la fonction publique hospitalière, les épreuves du concours dépendent des hôpitaux qui recrutent.

Avec la dématérialisation rapide des procédures, c’est un métier en constante évolution : tout passe par l’informatique et les nouvelles technologies. Un agent d’administration doit, plus que jamais, savoir maitriser les outils bureautiques et diversifier ses compétences  en comptabilité, sécurité des données, marchés publics. Il doit être ouvert car il est amené à travailler au sein d’équipes pluri-professionnelles (secrétariat médical, soignants techniques.)

En fin de carrière, un agent administratif perçoit 2200 euros bruts maximum

La promotion et les concours internes permettent de gravir les échelons (adjoint administratif de 1ère classe, adjoint administratif principal de 2ème classe, adjoint administratif principal de 1ère classe). Les grilles indiciaires varient selon les grades, mais on commence généralement sa carrière entre 1500 et 1700 euros bruts, pour la terminer entre 1700 et 2200 euros bruts.


L’agent d’administration appartient à la catégorie sédentaire. Son âge d’ouverture des droits à la retraite est donc fixé à 62 ans. Pour lui, comme pour tous les agents hospitaliers, la baisse de revenus au moment du départ à la retraite est en moyenne de 40 %. Il est donc indispensable, pour ces agents comme pour l’ensemble des hospitaliers, d’anticiper et de prévoir dès maintenant un complément de revenu qui viendra s’ajouter demain à sa pension de base.

Une solution est de souscrire à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, 1er complément de retraite de la Fonction publique hospitalière, dont le C.G.O.S. est l’association souscriptrice. Vous avez tout à y gagner  C’est un moyen simple, souple et sûr de sécuriser votre avenir. Elle est accessible à tous les niveaux de revenus et vous fait aussi bénéficier d’économies d’impôts.

Enfin pour les agents de moins de 36 ans, elle offre un mois de cotisation gratuite, chaque année, pensant 5 ans maximum.

Pour découvrir tous les avantages pour votre future retraite
cliquez ici

Pour faire une estimation de votre retraite de base
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers