L’ergonome hospitalier : il aide les équipes à trouver des solutions en fonction des moyens à disposition

date de publication 24 février 2020

L’ergonome hospitalier travaille à la prévention des risques professionnels et à l’amélioration des conditions de travail des hospitaliers. Les termes ergonomie et santé sont étroitement liés : en veillant à ce que les équipes soignantes exercent leur activité dans de bonnes conditions, en s’intéressant à leur travail sans sa globalité, l’ergonome à l’hôpital, diplômé en niveau master 2, contribue à leur efficacité et leur bien-être.

Ergonome à l'hôpital

Quel est le rôle de l’ergonome hospitalier ?

La démarche de l’ergonome hospitalier commence par une phase d’observation. Il analyse les postures et les conditions de travail de tous les agents hospitaliers. Cela permet de mieux comprendre les contraintes physiques et la pénibilité de certains actes. Et pas uniquement pour les soins aux malades : cela peut aussi concerner la position d’un écran, la configuration d’une pièce…

L’ergonome propose ensuite une nouvelle organisation, ou suggère un autre aménagement des espaces de travail ou de vie. Il optimise le travail des équipes et aide à prévenir les risques. Les troubles musculo-squelettiques sont en ligne de mire, mais pas seulement : il s’agit d’éviter au maximum tous les facteurs de pénibilité, d’optimiser l’aménagement de locaux ou de mettre en place de nouvelles organisations au travail.

L’ergonome à l’hôpital, un métier en lien avec tous les services hospitaliers

L’ergonome travaille en synergie avec les différents services : les équipes soignantes, la direction et même les agents d’entretien hospitalier. Cela nécessite des qualités humaines et relationnelles importantes. Car changer certaines organisations peut en effet demander une argumentation convaincante et beaucoup de pédagogie ! L’ergonome du travail à l’hôpital doit aussi savoir former les équipes à de nouvelles conditions de travail.

Comment devenir ergonome hospitalier ?

L’ergonome à l’hôpital ou en établissement de soins est titulaire d’un diplôme d’état de niveau master 2 (bac +5). Le master en ergonomie est accessible après une formation universitaire. Ce diplôme est aussi accessible dans le cadre de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). La rémunération de l’ergonome hospitalier varie selon le type de structures et son ancienneté. En début de carrière, le salaire brut varie entre 1800 et 2000 € par mois, pour atteindre 3100 à 3700 € euros en fin de carrière, avant la retraite.

Pour estimer votre future retraite de base
cliquez ici

Pour découvrir les nouveautés de la CRH
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers