Les métiers du management des organisations des soins

À l’hôpital, les missions d’organisation des équipes soignantes et de coordination des soins sont confiées à deux fonctions. Ce sont les encadrants d’unités de soins et d’activités paramédicales, et les cadres soignants de pôles. On les appelle aussi cadres de santé et cadres supérieurs de santé. Zoom sur ces deux professions du management de la Fonction publique hospitalière et sur leurs possibilités d’évolution.

Quel est le rôle de l’encadrant d'unité de soins et d'activités paramédicales ?

Le cadre de santé, ou encadrant d’unité de soins et d’activités paramédicales, est chargé de gérer une équipe et les projets de soins dans son service. Ce métier implique bien sûr des compétences en matière de soins et de santé publique, mais aussi dans les domaines de l’administration et des ressources humaines. Le cadre de santé a en effet la responsabilité de répartir la charge de travail dans son unité tout en veillant à la bonne qualité des prises en charge.

Une formation est requise pour devenir encadrant d’unité de soins, accessible après quatre ans d’exercice professionnel dans la Fonction publique hospitalière (en tant qu’infirmière, par exemple) et sur concours d’entrée. Le diplôme s’obtient dans un IFCS (Institut de Formation des Cadres de Santé). Le cadre de santé débute généralement sa carrière avec un salaire mensuel de 2 127,44 € bruts (source).

Cadre soignant de pôle : une fonction d’encadrement pour faire évoluer sa carrière

Après quatre ans d’exercice en tant que cadre de santé, il est possible de devenir cadre soignant de pôle, ou cadre supérieur de santé. Son rôle est de piloter l’organisation des soins au sein d’un pôle d’activité, soit un groupement de plusieurs services ou unités. Il travaille en collaboration avec le chef de pôle à la définition et à la mise en œuvre des objectifs, en lien avec le projet d’établissement. C’est aussi lui qui est chargé superviser l’ensemble des cadres de santé du pôle, de veiller à la qualité des pratiques professionnelles, développer les compétences et de gérer les risques. Au premier échelon, le cadre soignant de pôle touche 2 624,16 € bruts (source). Son salaire peut atteindre 3 486,38 € mensuel brut au dernier échelon en fin de carrière.

Deux fonctions d’encadrement qui peuvent permettre par exemple aux IDE de la Fonction publique hospitalière d’évoluer et de pouvoir ainsi prétendre à une meilleure retraite de base , le moment venu.

Estimez
votre retraite de base Pour y voir plus clair sur le montant de votre future retraite

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

Je découvre

Les derniers articles