Pourquoi l’assurance décès proposée par la solution retraite du C.G.O.S est-elle un vrai avantage pour vous proches ?

date de publication 18 octobre 2018

En cotisant à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers pour préparer votre retraite de demain, vous n’imaginez certainement pas le pire et vous avez raison. Mais que se passerait-il en cas de décès ? Le versement de la rente serait-t-il être stoppé net ? La solution retraite, dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice, a anticipé tous les cas de figure pour que vos proches restent protégés et en bénéficient après votre disparition. Soit sous la forme d’un capital si votre décès intervient avant votre départ à la retraite, soit, si votre décès intervient pendant votre retraite, sous la forme d’un versement de votre rente pendant une certaine durée garantie ou sous forme d’une réversion.

Assurance décès de la CRH - CGOS

En vous affiliant à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, vous cotisez bien sûr d’abord pour vous : vous vous assurez, au moment de votre départ à la retraite, un revenu supplémentaire qui vous sera versé à vie. Mais savez-vous qu’en cotisant maintenant, vous protégez aussi vos proches ? Vous leur assurez très concrètement un revenu complémentaire avec la garantie décès pour le cas où vous seriez amené à disparaître. Ce qui est très rassurant pour vous comme pour eux.

Trois dispositifs distincts vous sont proposés avec la garantie décès du CGOS

1/ Si vous décédez avant votre départ à la retraite, le versement de la rente n’est pas perdu, au contraire. Ce sont les proches de votre choix qui vont en bénéficier… Les bénéficiaires que vous avez désignés (que vous pouvez changer à tout moment), recevront un capital dont le montant correspondra à la valeur de transfert au jour de votre décès. Le capital versé sera au minimum égal à l'intégralité du montant des cotisations versées par l'affilié. Cette garantie déces est incluse dans la Complémentaire Retraite du C.G.O.S

Mais ce n’est pas tout !

2 / Si vous êtes déjà la retraite au moment de votre décès, l’option « réversion » permet à votre conjoint survivant (époux ou partenaire de PACS ou concubin) de percevoir sous certaines conditions, et selon votre choix, une allocation de 60 %, 80 % ou 100 % de votre complément de retraite.

3 / Mieux : à partir du 1er janvier 2019, la toute nouvelle option « annuités garanties » assure, en cas de décès, la transmission de la rente à des bénéficiaires (conjoint, enfants ou toute autre personne) que vous avez choisis à l’avance et de façon irrévocable. Ils percevront le montant de votre rente jusqu’au terme d’une période garantie de 25 ans au maximum.

Vous souhaitez découvrir plus en détail les garanties que propose la Complémentaire Retraite des Hospitaliers ainsi que tous les autres avantages réservés aux affiliés, cliquez ci-dessous.

Pour découvrir tous les avantages d'une complémentaire retraite pour votre future retraite
cliquez ici

Pour faire une estimation de votre retraite de basei
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers