Retraite des manipulateurs en radiologie dans la Fonction publique Hospitalière: les clés pour comprendre

date de publication 17 janvier 2019

Depuis 2017, il existe désormais un corps des manipulateurs d’électroradiologie médicale de la Fonction publique hospitalière, classé dans la catégorie A. Un droit d’option a permis en 2017 à ceux qui étaient déjà en poste soit de rester en catégorie B, soit de passer en catégorie A. Ce choix conditionne aujourd’hui l’âge d’ouverture des droits à la retraite : 57 ans pour ceux qui sont restés en catégorie B et 62 ans pour ceux qui sont passés en catégorie A. Pour les nouveaux professionnels à partir de ce moment, ils sont directement intégrés à la catégorie A

manipulateur radio hopital

A l’hôpital, d’un manipulateur en radiologie à l’autre, l’âge d’ouverture des droits à la retraite peut varier. Il est soit de 57 ans (pour ceux appartiennent à la catégorie B ou « active »), soit de 62 ans (catégorie A ou « sédentaire »). Pourquoi cette différence ?

Jusqu’en 2017, les manipulateurs en radiologie faisaient tous partie de la catégorie B. Le décret du 9 août 2017 a instauré un nouveau corps des manipulateurs d’électroradiologie médicale de la Fonction publique hospitalière, classé dans la catégorie A. Comme pour les infirmières en 2011, un droit d’option a été ouvert à l’époque, donnant la possibilité à chaque agent déjà en poste soit de rester en catégorie B, soit de passer en catégorie A. Voilà pourquoi les deux possibilités coexistent aujourd’hui.


En revanche, les manipulateurs en radiologie nouvellement diplômés intègrent désormais directement la catégorie A et partiront tous à la retraite à partir de 62 ans. A terme, quand tous ceux qui ont choisi de rester en catégorie B en 2017 seront partis à la retraite, il n’y aura plus de manipulateurs en catégorie B et tous partiront à partir de 62 ans.

Une fois réglé l’âge de départ à la retraite, comme pour tous les agents hospitaliers, le manipulateur en radiologie doit avoir validé entre 167 et 172 trimestres d’assurance retraite pour pouvoir partir à la retraite à taux plein, afin de toucher 75 % de son traitement indiciaire (actuellement calculé sur les 6 derniers mois).

La formule de calcul de la pension de retraite est la même pour tous :

Nombre de trimestres de services et bonifications
75% x 
x traitement indiciaire (sur les 6 derniers mois)
Nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier du taux plein


Mais comme la grille indiciaire est différente pour les manipulateurs en radiologie restés en catégorie B et ceux qui sont désormais en catégorie A, le montant de la pension maximale est donc variable.


Prenons l’exemple d’un manipulateur en radiologie hospitalier de catégorie B (classe supérieure) en fin de carrière qui a validé tous ses trimestres requis. Selon la grille indiciaire, son traitement est de 2750 euros. Sa pension de retraite sera de 75 % x 167/167 x 2750 soit 2062 euros (hors prélèvement fiscaux et sociaux).


Un manipulateur en radiologie hospitalier en catégorie A (classe supérieure) en fin de carrière perçoit, lui, 2891 euros d’après sa grille indiciaire. Avec tous ses trimestres requis, sa pension de retraite sera de : 75% x 167/167 x 2891 soit 2168 euros (hors prélèvement fiscaux et sociaux)

Pourquoi les manipulateurs en radiologie à l’Hôpital ont-ils intérêt à préparer leur retraite pendant leur vie active ?

Parce que, comme les autres agents hospitaliers du secteur public, leurs primes ne sont que très partiellement prises en compte dans le calcul de leur retraite, ce qui peut les amener à de mauvaises surprises le moment venu.

S’assurer un complément de revenus pour plus tard est donc prudent et doit se mettre en place le plus tôt possible pendant sa vie active.

C’est un petit effort à engager aujourd’hui, pour vivre plus sereinement sa retraite demain.


Découvrez la solution retraite de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers - dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice  - 100% dédiée aux agents de la Fonction publique hospitalière et aux conjoints des affiliés,  qui vous permet de faire des économies d’impôts chaque année, tout en préparant votre avenir.

Pour découvrir tous les avantages d'une complémentaire retraite pour votre future retraite
cliquez ici

Pour faire une estimation de votre retraite de base
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers