Secrétaire à l'hôpital: quel salaire et quelles primes pour les assistantes médico-administratives ?

date de publication 11 juillet 2019

Pour les patients, le premier contact à l’hôpital, lors des admissions, c’est elle : la secrétaire hospitalière ! Elle gère toute la partie administrative, et fait aussi le lien entre les patients et l’équipe médicale. A l’hôpital, c’est donc une secrétaire polyvalente. Elle doit, par exemple, avoir les compétences d’une secrétaire bureautique, savoir traiter les dossiers, et aussi être capable aussi être capable d’empathie et de compréhension avec les patients. Son périmètre d’activité est donc large. Dans certains établissements, elle assume les fonctions d’assistante de direction à l’hôpital, elle peut aussi gérer l’agenda.
Rebaptisée « assistante médico-administrative » depuis 2011, elle perçoit, selon la grille indiciaire, un traitement d’environ 1600 euros bruts en début de carrière. Elle bénéficie de « l’indemnité de sujétion spéciale de 13 heures » et, dans certains cas, de la prime de service.
Mais à la retraite, elle subira comme tous les agents hospitaliers une baisse de revenus de l’ordre de 25 à 30%. Notamment parce que les primes ne sont que très peu prises en compte pour le calcul des pensions de retraite. Mais cette baisse de ressources n’est pas une fatalité. On peut agir pendant sa vie active et la limiter. C’est ce que propose la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), dont le C.G.O.S. est l’association souscriptrice, et dont elle partage les valeurs de solidarité. Grâce à la CRH, en cotisant pendant votre vie professionnnelle, vous vous constituez pour demain un complément de revenu qui sera versé régulièrement, à vie, pendant votre retraite. Plus vous cotisez tôt, et plus votre complément de revenu sera important. Pour aider les jeunes agents de la Fonction publique hospitalière à cotiser dès le début de votre carrière, en plus de son accessibilité, de sa simplicité de mise en oeuvre et de sa souplesse, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers leur propose de nombreuses facilités et notamment celle-ci : si vous avez entre 18 et 35 ans révolus et si vous vous affiliez en 2019, la CRH vous offre 1 mois de cotisation supplémentaire chaque année jusqu'à vos 35 ans, pendant 5 ans maximum !

Secrétaire à l'hôpital salaire primes - assistantes médico- administratives

Le métier de sécrétaire à l'hôpital ( ou assistante médico-administrative hospitalière)

A l’hôpital, la secrétaire constitue le dossier, fixe les rendez-vous avec les médecins et pour les examens, et gère aussi les sorties des patients. Elle a certes un rôle administratif, mais comme elle est en contact permanent avec les patients et leurs familles, elle doit aussi savoir gérer les situations parfois complexes ou délicates sur le plan humain. Elle fait le lien entre les patients et les médecins, informe, et c’est souvent elle qui est amenée à rassurer les familles. Depuis le décret du 14 juin 2011, les secrétaires hospitalières appartiennent au nouveau corps des « assistants médico-administratifs » (AMA), emplois de catégorie B au sein du personnel administratif. On accède au poste d’AMA sur concours externe (titulaires d’un baccalauréat) ou par concours interne à condition de pouvoir justifier de 4 ans de services publics. Selon la grille indiciaire, une assistante médico-administrative de « classe normale » (premier grade) démarre sa carrière, à 1607 euros bruts, et la termine à 2357 euros.

Une secrétaire hospitalière perçoit notamment l’indemnité de sujétion spéciale de 13 heures

En plus du traitement de base, elle perçoit « l’indemnité de sujétion spéciale de 13 heures » : c’est le forfait égal à 13/1900ème du traitement indiciaire brut annuel de l'agent, soit 13 heures supplémentaires par mois. Elle peut percevoir aussi la prime de service (prime facultative).


Comme tous les agents hospitaliers, au moment du départ à la retraite, les secrétaires hospitalières perdront le plus souvent entre 25 % et 30 % de leurs revenus. On le sait dès le début de la carrière. Car les primes ne sont que très peu prises en compte dans le calcul de la retraite de base. Donc plutôt que d’ignorer cet état de fait, on peut se dire que ce n’est pas une fatalité et agir. La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) vous propose de ne pas vous résigner. En cotisant pendant la vie professionnelle, vous vous préparez un complément de revenu qui vous sera versé quand vous partirez à la retraite et durant toute votre vie ! Une vraie sécurité qui aide à aborder l’avenir dans de meilleures conditions.

Avec un coup de pouce social pour les jeunes: si vous avez entre 18 et 35 ans révolus et que vous vous affiliez en 2019, la CRH vous offre 1 mois de cotisation supplémentaire chaque année jusqu'à vos 35 ans, pendant 5 ans maximum ! Profitez-en !

Pour découvrir la CRH
cliquez ici

Pour faire une estimation gratuite de votre retraite
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers