cgos.info Espace agent
Retour

Tout sur la retraite

Infos hospitalier

9 août 2021

Avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le C.G.O.S accompagne chaque agent pour l’aider à préparer au mieux son avenir

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Préparer son avenir et s’assurer d’un complément de revenus pour la retraite, c’est essentiel ! Et encore plus pour les agents hospitaliers, dont les revenus baissent en moyenne de 25 à 30 % au moment de retraite. Fidèle à ses valeurs sociales et solidaires, le C.G.O.S propose, avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), une solution adaptée pour anticiper cette baisse de revenus. Le Plan d’Epagne Retraite du C.G.O.S tient compte des possibilités et des attentes de chaque agent hospitalier, quel que soit son âge.

Une complémentaire retraite pensée par des hospitaliers, pour les hospitaliers

Depuis sa création en 1963, le C.G.O.S accompagne les hospitaliers, et notamment pour préparer leur retraite dans les meilleures conditions possibles. Depuis la réforme de la loi PACTE en mai 2019, la CRH a évolué pour proposer encore plus de souplesse et de liberté aux agents de la Fonction publique hospitalière. Dès 1963, le C.G.O.S a décidé d’accompagner les agents sur un sujet important : la préparation de leur retraite. Une solution conçue dans un but non lucratif, accessible, esprit que l’on retrouve dans les avantages proposés, pour sensibiliser tous les agents et les inciter à agir le plus tôt possible afin de prendre soin de leur avenir. Depuis la réforme de la loi PACTE en mai 2019, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers a évolué pour proposer encore plus de souplesse et de liberté aux agents de la Fonction publique hospitalière.

Un PER sans aucuns frais sur les cotisations versées

Le C.G.O.S repose sur des valeurs sociales et de solidarité qui se retrouvent dans la conception de son Plan d’Epargne Retraite, et dans la présence de conseillers, pour assister les agents, en fonction de leur situation personnelle (temps partiel, date de début des cotisations etc…). Lorsque vous cotisez, chaque euro que vous choisissez d’investir doit servir à préparer votre retraite : en effet, et c’est exceptionnel aucuns frais de gestion ne sont prélevés, qui pourraient minorer votre épargne. Une différence importante par rapport à d’autres solutions d’épargne retraite qui sont proposées par des banques ou des assurances.

Le choix d’un taux de cotisation en fonction de ses possibilités financières

Parce que chacun doit pouvoir préparer sa retraite en fonction de ses possibilités et de l’évolution de sa carrière, la CRH laisse une grande liberté pour moduler les cotisations. Vous choisissez entre plusieurs taux : 2,5 %, 3,5%, 4,5 % ou 5,5 % du salaire mensuel brut. Ainsi, vous pouvez opter pour un taux plus bas en début de carrière par exemple, puis un taux plus élevé dès lors que vos possibilités financières vous le permettent. Pour un agent hospitalier qui perçoit un traitement mensuel brut de 1 400 euros par exemple, le montant de la cotisation est de 35 euros pour un taux de 2,5 %. Il est de 77 euros pour un taux de 5,5 %.

De la souplesse et de la liberté pendant la phase de cotisation mais aussi pour la récupération de votre épargne

Personne n’est à l’abri d’un coup dur, et la solution proposée par le C.G.O.S en tient compte ! Pour préparer sereinement sa retraite même en cas de difficulté financière (par exemple en cas de difficultés financières, de charges nouvelles impactant votre budget (études des enfants, remplacement nécessaire d’un équipement, d’un véhicule,…), il est possible de modifier le taux de cotisation, et même de suspendre les versements temporairement si besoin. Le tout, sans aucuns frais ni pénalité. C’est le PER qui s’adapte à vos possibilités du moment, et pas le contraire.

De la souplesse aussi pour récupérer votre épargne retraite exactement comme vous le souhaitez : sortie en capital en une ou plusieurs fois et/ou rente trimestrielle et/ou même cagnotte (c’est à dire une réserve financière disponible à tout moment).

Commencer à cotiser le plus tôt, sereinement… et avec des avantages !

Même si on ne pense pas forcément à préparer sa retraite dès le début de sa carrière, c’est pourtant un très bon moment pour s’y mettre. D’abord parce que cela permet de lisser l’effort financier, mais aussi parce que le C.G.O.S a prévu des avantages pour les jeunes, comme pour ceux qui souhaitent profiter de leur épargne avant leur départ à la retraite.

Un coup de pouce financier pour les jeunes hospitaliers

Au début de la vie professionnelle, le budget peut être serré : l’achat d’une nouvelle voiture ou l’installation dans un appartement font partie des dépenses qui impactent votre budget ! Lors de l’affiliation, vous pouvez choisir un taux de cotisation qui correspond mieux à vos finances. Une disposition intéressante, notamment en début de carrière. Mais le C.G.O.S va encore plus loin en proposant une aide aux jeunes hospitaliers : un mois de cotisation gratuit par an jusqu’à leurs 40 ans (pendant 10 ans maximum). Un vrai coup de pouce pour inciter les jeunes agents à prendre soin de son avenir le plus tôt possible, idéalement dès la première partie de leur carrière.

Profiter de son épargne avant sa retraite ? C’est possible aussi !

Pour les jeunes comme pour les moins jeunes, l’achat d’une maison ou d’un appartement fait aussi partie des projets importants. Et, bonne nouvelle, vous n’avez pas à attendre l’âge de la retraite pour débloquer votre épargne retraite en vue de cet achat s’il s’agit de votre résidence principale. La CRH vous propose là aussi une disposition souple et avantageuse pour financer l’achat de votre logement. Et cela, que vous soyez primo-accédant ou non.

Vous disposez déjà d’un PER ? Vous pouvez le transférer vers la CRH

Vous pouvez demander un transfert de PER à l’organisme qui le gère (banque ou assurance), pour profiter de tous ces avantages réservés aux hospitaliers et à leurs conjoints (changement d’autant plus facile à faire depuis l’entrée en vigueur de la loi PACTE). Les démarches peuvent différer selon le détenteur de votre PER : vous pouvez si besoin demander l’aide d’un conseiller de la CRH pour vous aider transférer votre PER vers le plan d’épargne retraite social et solidaire, dédié aux hospitaliers, proposé par le C.G.O.S.

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :