1er Complément de retraite
de la Fonction publique hospitalière

INFOS RETRAITE
Combien touche une aide-soignante ? Consultez la grille indiciaire !

Combien touche une aide-soignante ? Consultez la grille indiciaire !

combien touche une aide soignante ?

Les aides-soignantes à l’hôpital appartiennent soit à la classe C2 (classe supérieure) ou C3 (classe exceptionnelle). Elles sont rémunérées selon une grille indiciaire qui tient compte de leur grade mais aussi de leur ancienneté. Au grade C2, une aide-soignante en début de carrière perçoit 1537 euros mensuels bruts (hors primes ou indemnités), et 1949 euros bruts mensuels si elle a 25 ans d’ancienneté.

On compte aujourd’hui près de 333 000 aides-soignantes en France. Un métier exercé à 91 % par des femmes. Et parmi elles, seules 19% ont plus de 50 ans. Ce qui montre à quel point ce métier est exigeant, aussi bien physiquement que moralement.

Salaires des aides soignantes en fonction du grade et de l'ancienneté

Les aides-soignantes ne gagnent pas toute le même traitement selon leur ancienneté, mais aussi selon leur grade.

Depuis le 1er janvier 2017, les pouvoirs publics ont changé les échelles des fonctionnaires de catégorie C, qui sont maintenant subdivisées en C1, C2 et C3 au lieu de 3,4,5 et 6. Parmi les aides-soignantes, on ne trouve que les catégories C2 (classe supérieure) et C3 (classe exceptionnelle).

Selon la grille indiciaire pour le grade C2, une aide-soignante hospitalière démarre sa carrière avec un traitement mensuel de 1537 euros (1er échelon). Au 12ème et dernier échelon, elle percevra 1949 euros bruts au bout de 25 ans de carrière.

Les montants figurant dans la grille indiciaire n’incluent ni primes, ni indemnités

Ces montants n’incluent pas les diverses primes ou indemnités qui sont attribuées en plus, par exemple si l’aide-soignante assiste aux autopsies, si elle doit exercer une toilette mortuaire ou une mise en bière, si elle travaille de nuit, le dimanche ou les jours fériés, si elle fait des heures supplémentaires…

L’aide-soignante bénéficie également de l’indemnité de sujétion spéciale des treize heures.

Elles peuvent aussi bénéficier de plusieurs primes tout au long de leur carrière. La plus connue est celle attribuée aux aides-soignantes qui s’occupent des personnes âgées, la PASG (Prime d’assistant de soins en gérontologie). Elle s’élève à 90 euros bruts mensuels pour un temps complet.

Pour faire une estimation de votre retraite de base
cliquez ici

Pour découvrir tous les avantages d'une complémentaire retraite pour votre future retraite
cliquez ici

VOUS CHERCHEZ UN ARTICLE ?