cgos.info Espace agent
Retour

Métiers & carrières

Infos hospitalier

3 mars 2020

Comment devenir ambulancier hospitalier ?

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

L’ambulancier hospitalier assure le transport des patients au moyen d’un véhicule adapté d’un hôpital ou centre de soins à l’autre (c’est la grande différence avec le brancardier hospitalier qui lui assure le déplacement des malades uniquement à l’intérieur d’un établissement).

S’il est lui aussi responsable de leur bon acheminement et de leur surveillance, il l’est aussi de l’entretien de l’ambulance et du matériel médical. Le métier est accessible après une formation de trois mois et validation du DEA (Diplôme d’État d’Ambulancier).

Devenir ambulancier à l'hôpital

Quelles sont les missions et les qualités de l’ambulancier hospitalier ?

Le métier d’ambulancier hospitalier demande beaucoup de rigueur, de sang-froid et d’attention. Ce professionnel de santé doit établir une relation de confiance avec les patients qu’il transporte, qu’il s’agisse de malades, de blessés ou de femmes enceintes. L’ambulancier doit être capable de prendre des décisions rapidement et d’adapter sa conduite aux situations d’urgence tout en assurant le confort et la sécurité de ses passagers. En tant que conducteur, l’ambulancier hospitalier doit également veiller au bon état de son véhicule et du matériel qu’elle contient.

Quelle formation pour devenir ambulancier hospitalier ?

Une formation de trois mois est requise pour obtenir le Diplôme d’État d’Ambulancier (DEA). Pour y accéder, il suffit d’être âgé d’au moins 18 ans et de détenir le permis de conduire.

Salaire et grille indiciaire d'un ambulancier hospitalier

Le diplôme permet d’exercer un emploi de catégorie C dans la Fonction publique hospitalière, avec un salaire mensuel brut de 1 537,01 € au premier échelon (grade C2) ou de 1 616,67 € pour un ambulancier principal, (grade C3) selon la grille indiciaire du conducteur ambulancier hospitalier

Le traitement en fin de carrière avoisinera les 1950 € mensuel pour le premier et 2 185 € pour le second.

Une formation complémentaire doit être suivie les ambulanciers souhaitant travailler dans les services d’urgence que sont le SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) et le SAMU (Service d’Aide Médicale Urgence).

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :