Devenir ergothérapeute à l’hôpital : un diplôme d’état est nécessaire

date de publication 4 novembre 2019

Devenir ergothérapeute, c’est choisir un métier qui allie des activités de soin et des activités manuelles (exercices ludiques, « bricolage »,…). L’ergothérapeute permet aux patients de retrouver un maximum d’indépendance et d’autonomie dans leur vie quotidienne grâce à des activités ludiques et créatives. Pour exercer, l’ergothérapeute à l’hôpital doit impérativement obtenir un diplôme d’Etat (DE) de niveau licence (bac +3). L’accès est sélectif et la formation est dense : on y suit aussi bien des cours d’anatomie ou de psychologie que des enseignements manuels comme la poterie, qui seront autant d’outils pour lui, plus tard, à utiliser avec ses patients.

Devenir ergothérapeute à l’hôpital

Devenir ergothérapeute hospitalier

Les ergothérapeutes sont peu nombreux (moins de 12 000 en France) et la profession est encore mal connu, occupée à 87 % par des femmes.12 % exercent en libéral ; les autres travaillent dans des hôpitaux publics ou dans des établissements privés. L'ergothérapeute aide les personnes souffrant d'un handicap (de naissance, suite à u accident ou lié à l’âge) à retrouver l'autonomie nécessaire dans leur vie quotidienne, professionnelle et familiale, grâce à des techniques de rééducation qui passent par des activités artistiques, manuelles ou ludiques.
Pour exercer, le diplôme d’Etat (DE) d’ergothérapeute est obligatoire et il n’est pas facile à obtenir. La sélection à l’entrée des écoles est sévère.

Sabrina est une jeune ergothérapeute qui vient tout juste d’intégrer un CHU de l’Hérault et elle se souvient encore très bien de ses 3 années d’études :

« C’est une formation très dense ! J’ai eu des cours d’anatomie, de neuro-anatomie, de psychologie, de psychiatrie, de cardiologie… Mais aussi des cours plus spécifiques comme ceux sur le dossier du patient en ergothérapie, ou des cours pratiques pour découvrir des activités comme la poterie, la peinture sur soie ou la menuiserie ! On nous a aussi appris tout ce qu’il faut savoir sur le fauteuil roulant, les aides techniques à envisager (humaines ou animalières), l’aménagement d‘un domicile… »

Le Diplôme d’Etat (DE) d’ergothérapeute est reconnu au grade de licence (bac + 3) depuis 2014

La formation théorique alterne avec des périodes de stage et se termine par un mémoire à rédiger en dernière année. Depuis 2014, le Diplôme d'Etat d'ergothérapeute est reconnu au grade de licence (bac +3). Et depuis 2015, les ergothérapeutes de la Fonction publique hospitalière appartiennent à la catégorie « sédentaire ».


L’âge d’ouverture de leurs droits à la retraite est donc fixé à 62 ans. Selon la grille indiciaire, un ergothérapeute démarre sa carrière avec un salaire brut de 1818 euros (en classe normale) et la termine avec un peu moins de 2800 euros bruts.

A quelle âge préparer sa retraite ?
cliquez ici

Pour estime votre future retraite de base
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers