Choisir l’apprentissage pour devenir infirmière : une voie peu connue

Préparer son Diplôme d’Etat d’infirmière en apprentissage ? C’est possible. Même si ce dispositif est moins connu, il permet aussi de se former aux soins infirmiers. Cet autre moyen pour se former devrait d’ailleurs s’ouvrir à un plus grand nombre d’étudiants. En septembre 2020, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la fin des quotas qui limitent actuellement l’apprentissage dans le domaine de la santé.

Comment intégrer ce cursus, et quels en sont les avantages ?

Devenir infirmière en apprentissage : comment se déroulent les études ?

La voie de l’apprentissage est ouverte aux étudiants dès leur entrée en IFSI (Institut de formation aux soins infirmiers). Pendant leurs trois années d’études, ils suivent la même formation que les autres. Mais ils sont aussi salariés, et consacrent entre 20 et 30 heures par mois à l’établissement de santé où ils se forment par ailleurs. Ils y travaillent le soir, le week-end ou pendant les vacances scolaires, soit dans le cadre d’un poste d’agent des services hospitaliers (la première année), soit en tant qu’aide-soignant (la deuxième et la troisième année). L’apprentissage peut aussi être limité aux deux dernières années. L’apprenti est rémunéré, et en plus le coût de sa formation est pris en charge (à partir de 2500 euros en moyenne par an, selon les IFSI). Un avantage qui peut aider certains à financer leurs études.

« Ma situation familiale est compliquée, alors c’est une bonne solution pour préparer le diplôme plus sereinement, explique Laetitia, qui a commencé son apprentissage à Marseille depuis deux ans. C’est une façon très concrète d’apprendre mon métier, et en tant qu’apprentie je me sens bien intégrée dans l’équipe soignante de l’hôpital. »

Des conditions pour suivre la voie de l’apprentissage

L’apprentissage est réservé aux jeunes de plus de 18 ans et de moins de 30 ans. Il est proposé dans les IFSI agréés par un CFA (centre de formation d’apprentis) des métiers de la santé et de la solidarité. Après leur inscription en IFSI, les apprentis signent un contrat avec l’établissement de santé qui va les employer ainsi qu’avec l’institut et le CFA.

La rémunération est encadrée : elle dépend de l’âge de l’apprenti et de son année de formation. Cette première expérience professionnelle est également prise en compte pour le calcul de l’ancienneté et de la retraite. Un point à ne pas négliger, car les jeunes agents ont plus que jamais intérêt à intégrer cette problématique dès le début de leur carrière.

à lire aussi : De nombreuses formations vers des spécialités pour les infirmières en soins généraux (IDE)

Estimez
votre retraite de base Pour y voir plus clair sur le montant de votre future retraite

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

Je découvre

Les derniers articles