Le rôle de l’aide-soignant en service de chirurgie

date de publication 6 janvier 2020

Qu’on soit AS en chirurgie cardiaque, AS en chirurgie ambulatoire, AS en chirurgie digestive, ou encore AS en chirurgie orthopédique, le rôle central de l’aide soignante en chirurgie c’est de rassurer le patient avant l’opération (permettre aux angoisses de s’exprimer et de se libérer) et d’assurer sa sécurité dans la phase de réveil et au delà : retour progressif aux sensations, sécuriser les levers et favoriser progressivement l’autonomie grandissante.

aide-soignant en service de chirurgie


NOUVEAU !

En 2020, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers évolue
Pour découvrir toutes les nouveautés

cliquez ici



Que les patients arrivent au bloc en chirurgie programmée ou en urgence, à chaque entrée les membres de l’équipe vont tout mettre en œuvre pour assurer sa sécurité et son confort. L’aide-soignante en service de chirurgie participe à cette prise en charge par une parfaite connaissance des spécificités de l’unité et des différentes modalités de prises en charge.

Elle doit savoir anticiper afin d’assurer la sécurité des personnes (prévention des infections) et de favoriser le retour à l’autonomie. Le rôle de l’aide-soignante commence bien avant l’opération, quand le patient se présente.

L’aide soignante en chirurgie gère toute la préparation pré-ambulatoire et sécurise le réveil après l’opération

«Il faut vraiment rassurer les patients, leur dire qu’on comprend leurs angoisses, on les incite à nous parler… » explique Véronica, aide soignante depuis 6 ans en chirurgie ambulatoire dans un établissement de la région lyonnaise.

C’est elle aussi qui va gérer la préparation pré-ambulatoire (dépilation, douche, lit, chemise) et s’assurer de la compréhension des consignes par le patient.

« En chirurgie, encore plus que dans d’autres services, l’aide-soignante a un contact physique avec la personne, le toucher est très important, il ne faut pas être rebuté par ça… » précise encore Véronica. Après l’opération, l’aide-soignante est présente en salle de réveil et surveille le retour des sensations, la reprise alimentaire (en fonction de la prescription médicale).

L'aide-soignante en chirurgie va sécuriser le patient lors des premiers levers, et anticiper ses réactions. Si le retour à l’autonomie est plus long, c’est elle aussi qui va accompagner.

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers