Les 8 questions que vous vous posez sur la retraite

date de publication 9 mai 2018
8 questions sur la retraite des hospitaliers

A quel âge puis-je partir à la retraite ?

  • L’âge d’ouverture des droits à la retraite des hospitaliers est fonction de leur catégorie : à partir de 57 ans pour les actifs et 62 ans pour les sédentaires. Attention, pour bénéficier d’une retraite maximale (75 %, c’est-à-dire sans aucun abattement), il faut, au-delà du respect de conditions d’âge, justifier du nombre de trimestres d’assurance requis.

  • Plus d’information, rdv sur https://crh.cgos.info/informations

Décote, surcote de quoi s’agit-il ?

  • La décote, c’est une réduction définitive de votre pension si vous n’avez pas atteint le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein. A l’inverse, la pension peut être aussi majorée, si vous avez cotisé plus longtemps que nécessaire, c’est ce qu’on appelle la surcote.

Comment sera calculé le montant de ma retraite ?

  • La pension de retraite des fonctionnaires hospitaliers titulaires est ainsi calculée :
75% x

Nombre de trimestres de services et bonifications

traitement indiciaire

Nombre de trimestres nécessaires
pour bénéficier du taux plein

Quel impact mon temps partiel aurait-il sur le montant ma retraite ?

  • Pour le calcul de la durée d’assurance, les périodes à temps partiel de droit ou sur autorisation sont comptées comme des services à temps plein. Si vous travaillez sur une année à temps partiel (au minimum à 50%), cette année compte pour une année de service entière (4 trimestres). Cependant le montant de la pension, pour les services à temps partiel, est lui calculé au prorata de la durée des services effectués.

Mes enfants me donnent-ils des avantages pour ma retraite ?

  • La naissance d’un enfant fait partie de ces événements qui peuvent donner lieu à des bonifications de trimestres. Pour en bénéficier, tout dépend de l'année de naissance de vos enfants : la réforme des retraites de 2003 a créé deux systèmes différents selon que votre enfant est né avant le 1er janvier 2004 ou après !

  • Pour chaque enfant né ou adopté avant le 1er janvier 2004, tout agent hospitalier, homme ou femme, a droit à 4 trimestres de bonifications (soit un an) s’il a interrompu son activité au moins pendant deux mois, de façon continue, pour élever son enfant.

  • Pour les enfants nés ou adoptés après le 1er janvier 2004, la bonification est réduite à 2 trimestres par enfant et elle est réservée aux mères. Avec une condition : elles doivent avoir accouché après à leur arrivée dans la fonction publique.

Mon congé parental compte-t-il pour le calcul de ma retraite ?

  • Les parents bénéficient d’une majoration de durée d'assurance pour leur retraite égale à la durée effective du congé  parental d'éducation qu’ils ont obtenu (dans la limite de trois ans maximum). Toutefois, les femmes ne peuvent pas cumuler ce droit avec la majoration de trimestres pour enfant. La solution la plus favorable est retenue.

Comment estimer le montant de ma future retraite ? 

  •  Vous pouvez estimer le montant de votre future retraite en vous connectant au simulateur retraite Complémentaire Retraite des Hospitaliers.

  • Rien de plus simple, vous renseignez les 6 éléments demandés (âge, nombre d’enfant, date du début de carrière, profession et revenus mensuels) et en 1 clic, vous obtenez, grâce à cette simulation, le montant estimatif de votre retraite nette de base ainsi que les différentes possibilités de date de départ à la retraite.

Quel est le meilleur moment pour penser à me constituer un complément de retraite ? 

Pour les – de 35 ans

Pour les + de 36 ans

  • Quel que soit votre âge, il y a une solution pour préparer sa retraie et limiter la forte baisse de revenus des hospitaliers après la vie active (-40%). Pour ajuster vos choix, nous vous conseillons de faire un bilan auprès de votre conseiller Complémentaire Retraite des hospitaliers : https://crh.cgos.info/contact

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers