Les métiers de conception et développement des projets socio-éducatifs de la Fonction Publique hospitalière

À l’hôpital, dans les EHPAD et les établissements pour personnes handicapées, le volet socio-éducatif est essentiel à la prise en charge des usagers. Pour le bon déroulement de leurs soins, mais aussi pour améliorer leur qualité de vie et accompagner leurs proches. Certains publics vulnérables éprouvent en effet des difficultés sociales, sanitaires ou culturelles : handicap, maltraitance, addictions, perte d’autonomie, etc. C’est là qu’interviennent les assistants sociaux, conseillers en économie sociale familiale, ou encore les éducateurs spécialisés. Mais quelles sont leurs missions ?

Quels sont les différents métiers de conception et au développement des projets socio-éducatifs

Dans la famille de métiers « social, éducatif, psychologie et culturel de la Fonction Publique Hospitalière, les professions de conception et développement des projets socio-éducatifs sont chargées d’aider les publics fragiles à surmonter leurs difficultés grâce à un accompagnement individuel et/ou collectif. C’est le cas des assistant(e)(s) social(e)(s) ou encore des conseiller(ère)(s) en économie sociale familiale (CESF). Le mandataire judiciaire à la protection des majeurs est, quant à lui, sollicité pour assister une personne dans ses démarches, ou la représenter dans la gestion de ses biens par exemple.


Ce domaine inclut également tous les métiers d’éducateurs, avec des compétences différentes. On peut ainsi citer l’éducateur(trice) spécialisé(e) pour les personnes présentant des déficiences ou des difficultés d’insertion, l’éducateur(trice) jeunes enfants (EJE), l’éducateur(trice) sportif(ve), l’éducateur(trice) technique spécialisé(e) pour les personnes en situation de handicap, et le ou la moniteur(trice) éducateur(trice).

Sens de l’écoute et travail en équipe : les qualités requises pour contribuer aux projets socio-éducatifs

Les métiers du secteur social ont pour point commun d’être toujours au contact du public, des patients. Tous nécessitent de grandes capacités d’écoute et de prise de recul pour faire face à des situations psychologiquement éprouvantes. La conception et la mise en œuvre de projets socio-éducatifs dans les établissements de soins nécessitent également de savoir travailler main dans la main avec plusieurs intervenants et avec les soignants.

Toutes ces professions offrent des perspectives d’évolution dans la Fonction publique hospitalière. Le moniteur éducateur, qui touche 1 607,31 € en début de carrière, peut par exemple devenir éducateur spécialisé. Celui-ci touche entre 1 626,05 € et 2 478,91 € selon les échelons. L’assistant(e) social(e) peut passer sur des fonctions d’encadrement, avec un poste de cadre socio-éducatif et un salaire de 1 954,07 € au premier échelon.

Estimez
votre retraite de base Pour y voir plus clair sur le montant de votre future retraite

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

Je découvre

Les derniers articles