Liberté de modifier et suspendre vos cotisations complémentaire retraite sans contrainte avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

date de publication 12 avril 2018

Avec la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice, vous choisissez vous-même votre taux de cotisation :de complémentaire retraite entre 2,5 et 5,5% de votre traitement indiciaire brut.  Et vous pouvez changer de taux à la baisse comme à la hausse, et même suspendre provisoirement vos versements, puis les reprendre, sans frais ni pénalités.

modifier ou suspendre ses cotisations retraite complementaire

Pour faire face à une chute de revenus importante au moment du départ à la retraite (- 40% en moyenne pour un agent hospitalier), mieux vaut anticiper durant sa carrière et cotiser à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers. D’autant que le dispositif proposé est d’une extraordinaire souplesse ! Vous adaptez la préparation de votre retraite à votre rythme, en toute liberté, et vous pouvez même changer d’avis, selon vos possibilités du moment !

Vous pouvez modifier votre taux de cotisation de complémentaire retraite à tout moment.

La première des libertés : au moment de la souscription, vous choisissez votre taux de cotisation : 2,5 %, ou 3,5 %, ou 4,5% ou 5,5 % de votre traitement indiciaire brut, selon vos possibilités financières.

Si, à un moment donné de votre vie, ce versement mensuel vous paraît trop lourd, vous pouvez tout aussi librement, et sans condition, demander à changer de taux pour diminuer vos mensualités. Si au contraire, vous disposez davantage de moyens par exemple lors d’un changement d’indice ou d’échelon, vous pouvez choisir d’augmenter le taux de cotisation.

Si votre situation est momentanément compliquée, vous pouvez suspendre les versements sans frais

Ultime liberté : si vous avez des difficultés financières ou des projets à concrétiser (achat d’une voiture, financement d’une école privée pour votre enfant étudiant…), vous avez la possibilité de suspendre votre cotisation pendant, puis de reprendre, sans frais ni pénalité. Et sans justification. Une souplesse qui tient compte des aléas de la vie.

Pour plus d’informations sur la Complémentaire Retraite des Hospitaliers cliquez-ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers