Quelle retraite pour une secrétaire médicale à l'hôpital ?

date de publication 25 octobre 2018

Depuis 2011, le corps d’assistants médico-administratifs (AMA) remplace ce qu’on appelait autrefois les « secrétaires médicales ». Pour partir à la retraite à taux plein (75 % du traitement indiciaire brut), les secrétaires médicales doivent avoir validé un nombre de trimestres requis (entre 167 et 172 trimestres) comme tous les agents hospitaliers. Pour ces emplois dits « sédentaires », l’âge d’ouverture des droits à  la retraite est fixé à 62 ans. Mais celles qui peuvent valider le nombre de trimestres requis à cet âge là sont de plus en plus rares. C’est le montant de leur pension de retraite qui risque d’en souffrir.

retraite secrétaire médicale hôpital

Retraite d'une secrétaire médicale de l'hôpital (ou assistante médico-administrative)

Même si, par habitude,  on parle toujours de « secrétaires médicales » à l’hôpital », depuis le décret du 14 juin 2011, on devrait plutôt parler d’« assistantes médico-administratives ». Ces « AMA » occupent des emplois de catégorie B de la filière administrative. Les secrétaires médicales accueillent et renseignent les patients, planifient les activités (agenda des consultations, admissions, convocations), gèrent et classent les informations confidentielles dans le dossier « patient ». Elles sont tenues au secret professionnel.

Comme tous les agents hospitaliers, pour pouvoir partir à la retraite à taux plein (75 % du traitement calculé sur les 6 derniers mois), les secrétaires médicales doivent avoir validé un certain nombre de trimestres d’assurance retraite : entre 167 et 172 trimestres selon leur année de naissance.

Catégorie sédentaire des agents hospitaliers

Elles appartiennent à la catégorie « sédentaire » : l’âge minimum d’ouverture de droits à la retraite pour les secrétaires médicales est donc de 62 ans.

Leur future pension de retraite correspond à un pourcentage de leur traitement. Elle est calculée selon la formule suivante :

Nombre de trimestres de services et bonifications
75% x 
x traitement indiciaire
Nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier du taux plein


Prenons l’exemple d’une secrétaire médicale qui s’apprête à partir à la retraite et qui a tous ses trimestres.

Selon la grille indiciaire applicable, son traitement brut (hors primes) s’élève à 2333 euros à l’échelon 13. Dans le cas idéal, si elle dispose du nombre de trimestres requis (167 trimestres validés sur 167 requis), sa pension de retraite peut s’élever à :

75% x (167/167) x 2333 = 1750 euros.

Mais cette situation idéale n’arrive que très rarement. Bon nombre de secrétaires médicales, comme de nombreux agents hospitaliers, ne parviennent plus à atteindre le nombre de trimestres requis.

Prenons cette fois l’exemple d’un AMA qui touche le même salaire brut (hors primes), mais qui a cessé de travailler pendant plusieurs années pour élever ses enfants et n’a validé que 120 trimestres sur 167, sa pension de retraite sera très nettement diminuée :

75 % x (120/167) x 2333 = 1256 euros (hors décote).

Ce qui correspond à une perte de plus de 45 % de revenus. Sans compter  celle engendrée par une décote définitive sur le montant de cette base de pension. En effet, 47 trimestres manquent pour atteindre le nombre de trimestres requis. Aussi, une pénalité définitive sur la pension est donc appliquée : la pension sera réduite de 1,25% par trimestre manquant, dans la limite de 20 trimestres.

Voilà pourquoi il est tellement important d’anticiper cette baisse de moyens financiers, en particulier pour les femmes qui ont souvent privilégié leur famille, au détriment de leur carrière, ce qui impacte directement leur retraite.

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers a été imaginée par des hospitaliers, précisément dans ce but, pour compléter leurs revenus plus tard. Le C.G.O.S en est l’association souscriptrice . Une solution retraite qui s’inscrit donc dans ses valeurs sociales : sécurité et solidarité. Elle permet de préparer l’avenir, tout en bénéficiant d’avantages immédiats (économies d’impôts, avantages exclusifs,…).

Pour découvrir tous les avantages d'une complémentaire retraite pour votre future retraite
cliquez ici

Pour faire une estimation de votre retraite de basei
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers