cgos.info Espace agent
Retour

Métiers & carrières

Infos hospitalier

16 janvier 2023

Comment devenir infirmière quand on est aide-soignante ?

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Consultez
la documentation

Je télécharge
Agent hospitalier Practicien hospitalier

Estimez votre
retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre
Agent hospitalier Praticien hospitalier

Il n’est pas rare pour une aide-soignante de choisir d’évoluer vers le métier d’infirmière après quelques années d’expérience. Cette reconversion permet d’aborder une nouvelle carrière, avec des missions différentes et une rémunération plus importante. Quelle formation suivre pour passer de la profession d’aide-soignante à celle d’infirmière ? Quel est le rôle et le salaire d’une infirmière en soins généraux dans la Fonction publique hospitalière ? Explications.

devenir infirmière

Formation : des passerelles pour les aides-soignantes qui souhaitent devenir infirmière

Une seule voie possible pour passer le Diplôme d’État d’Infirmier (DEI) : l’entrée en Institut de Formations en Soins Infirmiers (IFSI). Selon l’expérience de l’aide-soignante, il peut s’agir d’une formation initiale ou continue.

Quelles conditions pour entrer en IFSI quand on est aide-soignante ?

- Pour une aide-soignante qui a moins de trois ans de pratique (en équivalent temps plein), les études pour devenir infirmière relèvent de la formation initiale. L’entrée en IFSI se fait sur dépôt d’un dossier via la plateforme Parcoursup (baccalauréat ou diplôme équivalent exigé). L’aide-soignante peut aussi faire le choix d’attendre d’avoir l’expérience requise.

- Les aides-soignantes qui peuvent justifier de trois années d’exercice (et de trois années de cotisation à un régime de Sécurité sociale) peuvent entrer en IFSI dans le cadre de la formation professionnelle continue. Pour être admis, il faut remettre un dossier et passer un concours (une épreuve orale et une épreuve écrite).

Une formation de trois ans pour devenir infirmière

La formation en IFSI dure trois ans, répartis entre enseignements théoriques et pratiques : 2 100 heures de cours et autant d’heures de stages. Dans le cadre d’un « parcours de réussite » annoncé par le ministère de la santé en mars 2022, la durée de formation devrait être réduite à deux ans au lieu de trois pour les aides-soignantes expérimentées.

Quelles sont les missions et les compétences d’une infirmière ?

Quel est le rôle d’une infirmière ?

Au quotidien, les missions de l’infirmière en soins généraux sont variées. C’est elle qui prodigue les soins médicaux en collaboration avec le médecin. Elle peut aussi effectuer les prises de sang. L’infirmière se charge également de la coordination des professionnels susceptibles d’intervenir auprès d’un patient : les aides-soignantes, les médecins, les accompagnants, etc.

Quelles différences avec le métier d’aide-soignante ?

L’aide-soignante et l’infirmière forment un binôme complémentaire avec des rôles bien distincts. En effet, l’infirmière endosse plus de responsabilités : elle réalise des actes techniques que l’aide-soignante n’est pas habilitée à pratiquer. Les aides-soignantes s’occupent des soins de confort et d’hygiène (changer un pansement, aider à la toilette, etc.), tandis que les infirmières mettent en œuvre les soins et les traitements médicamenteux prescrits par les médecins. Aussi, la rémunération de l’infirmière est plus importante. Pour autant, elle n’est pas la supérieure hiérarchique de l’aide-soignante.

Bon à savoir : il existe des spécialisations pour les infirmières qui souhaitent évoluer dans des services bien particuliers, avec d’autres missions : infirmière de bloc opératoire (IBODE), infirmière puéricultrice, par exemple. Ces spécialités sont accessibles après des formations spécifiques, et donnent aussi lieu à une meilleure rémunération.

Combien gagne une infirmière pendant sa carrière et à la retraite ?

Salaire d’une infirmière

En début de carrière dans la Fonction publique hospitalière, au premier grade et au premier échelon, une infirmière en soins généraux gagne un salaire brut mensuel de 1 891,51 euros. Au dernier échelon, le salaire brut mensuel s’élève à 3 264,07 euros. Si l’infirmière passe au second grade, en fonction de son ancienneté, son salaire brut mensuel varie de 2 046,71 euros à 3 501,72 euros selon les échelons (source).

À titre de comparaison, une aide-soignante commence avec un salaire brut mensuel de 1 726,61 euros. La grille indiciaire va jusqu’à 2 483,22 euros pour une aide-soignante de classe normale.

Pension de retraite d’une infirmière

Pour un agent hospitalier, l’évolution de carrière est une étape importante pour s’épanouir professionnellement, mais aussi pour penser plus sereinement à l’avenir. Une infirmière percevra, en toute logique, une pension de retraite plus élevée qu’une aide-soignante, mais il faut retenir que les revenus diminuent de 25 à 30 % en moyenne dans la Fonction publique hospitalière. Pour anticiper, une solution reste de souscrire un Plan Épargne Retraite individuel comme celui de la CRH (Complémentaire Retraite des Hospitaliers), adapté aux besoins des agents.

Les derniers articles