Devenir auxiliaire de puériculture à l'hôpital

date de publication 16 décembre 2019

Qu’on l’appelle auxiliaire puéricultrice, ou assistante de puériculture à l’hôpital, c’est elle qui, dans tous les cas, effectue les soins de confort du nouveau-né. En service pédiatrique, elle est souvent appelée « assistante d’accueil petite enfance ». Pour exercer le métier d'auxiliaire de puériculture à l'hôpital, il faut avoir obtenu le Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture. La formation dure un an et elle est ouverte à partir de 17 ans, sans condition de diplôme.

Devenir auxiliaire de puériculture à l'hôpital

Le métier d'auxiliaire de puériculture à l'hôpital

En maternité, l'auxiliaire de puériculture donne les soins d'hygiène aux nouveau-nés, et en service de pédiatrie, elle s’occupe des enfants en bas-âge, sous la responsabilité de l’infirmière puéricultrice.

La plupart des auxiliaires de puériculture sont des femmes. Ophélie est arrivée il y a 3 ans à la maternité d’un grand hôpital de la région parisienne et à 21 ans, elle ne regrette rien : « Ces bébés qui viennent de naître, je les pèse, je les mesure, je les change et je fais leur première toilette . Les jeunes mamans me posent toujours plein de questions, les pères aussi, ils paniquent souvent à l’idée de donner le premier bain… Et c’est moi, qui n’ai pas encore d’enfant, qui les conseille ! »

Ophélie travaille 35 heures par semaine  au sein d’une équipe, sous la responsabilité d’une puéricultrice ou d’une infirmière: elle assure les gardes de nuit, et les astreintes le week-end et les jours fériés.

Le Diplôme d’Etat d’auxiliaire puéricultrice se prépare en un an

Pour exercer le métier d'auxiliaire de puériculture à l'hôpital, il faut obtenir le Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP), niveau CAP. Il se prépare en un an. L’accès à la formation se fait sur examen mais sans condition de diplôme au préalable. « J’ai arrêté le lycée à 17 ans, je n’avais pas le bac, j’ai quand même pu m’inscrire à la formation d’auxiliaire puer… »

Notons malgré tout que le bac et certains diplômes professionnels donnent lieu à des dispenses d'épreuves d'admissibilité, notamment le CAP « accompagnant éducatif petite enfance ».

Une complémentaire retraite accessible aux auxiliaires de puériculture ?
cliquez ici

Préparer sa retraite en faisant des économies d'impôts ?
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers