Femmes dans la Fonction publique hospitalière : pourquoi faut-il absolument préparer dès aujourd'hui votre retraite ?

date de publication 25 novembre 2019

A l’hôpital comme ailleurs, les inégalités de retraites reflètent les inégalités professionnelles qui existent souvent entre les hommes et les femmes. Au départ, les salaires hommes-femmes dans la Fonction publique hospitalière sont identiques. Et pourtant, à emplois comparables, les inégalités salariales sont de 20% dans la Fonction publique, ce qui représente une différence d’environ 500 euros par mois. En cause : les carrières hachées et le temps partiel. Les mères consacrent en effet plus de temps que les pères à élever leurs enfants et elles progressent donc moins vite au travail. Ces différences hommes femmes se retrouvent logiquement à la retraite : les hommes touchent en moyenne 1739 euros bruts, tandis que les femmes ne touchent que 1065 euros bruts, soit une différence de 40 %. Voilà pourquoi il est tellement nécessaire, surtout pour les femmes, de préparer leur retraite tout au long de leur carrière.

Retraite des femmes de la fonction publique hospitalière

Pas de doute : les femmes débutent leur vie professionnelle avec un sérieux handicap par rapport aux hommes. L’impact de l’éducation des enfants sur les carrières n’est manifestement pas le même pour les mères que pour les pères. On retrouve automatiquement les inégalités qui en découlent, au moment du départ à la retraite (congé parental, temps partiel, …) : les pensions des femmes sont en moyenne inférieures de 40% à celles des hommes.

Tous régimes confondus, la pension mensuelle de retraite de droit direct s’élève en moyenne à 1739 euros pour les hommes, contre 1065 euros bruts pour les femmes (Source : chiffres 2016 parus en 2018, Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques / DREES).

Il faut dire que seulement 50% des femmes retraitées bénéficient d’une retraite à taux plein, contre 75% chez les hommes.

La nouvelle réforme des retraites qui s’annonce pour 2020 saura-t-elle corriger les inégalités hommes/femmes ?

La nouvelle réforme des retraites prévue pour 2020 saura-t-elle corriger cette tendance ? Le nouveau système, s’il est voté, serait un système universel de retraite par points, où chacun cotiserait pour lui-même, accumulerait des points tout au long de sa carrière, points qui seraient convertis en pension au moment de la retraite.

Ce qui risque d’être particulièrement défavorable aux femmes à cause des carrières morcelées ou du temps partiel. En effet : si demain la pension dépend uniquement des cotisations versées durant toute la carrière, les femmes seront de ce fait forcément perdantes.

Plutôt que de subir cette injustice, les femmes doivent prendre les devants et agir individuellement, le plus tôt possible, pendant leur vie active, pour assurer leur avenir

Pourquoi préparer dès aujourd'hui votre retraite ?
cliquez ici

Savez-vous quel sera le montant de votre retraite de base ?
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers