Quelles sont les qualités et les compétences d'un orthopédiste-orthésiste à l'hôpital ?

Les orthopédistes-orthésistes font partie de la famille des métiers d’appareillage de soins. Ils conçoivent au sein de l’hôpital des prothèses et des orthèses. Ces dispositifs médicaux peuvent concerner toutes les parties du corps et sont réalisés sur prescriptions médicales, en étroite relation avec les médecins spécialistes. Cette profession nécessite des qualités techniques particulières mais aussi une grande écoute du patient.

Les compétences techniques pour devenir orthopédiste-orthésiste

Après avoir élaboré un bilan corporel, fonctionnel et situationnel auprès des patients, suite à une lésion ou à une limitation fonctionnelle, l’orthopédiste-orthésiste réalise au sein de l’hôpital des petits appareillages en fonction des contraintes pathologiques et médicales du patient. Il peut intervenir pour remplacer un membre manquant après une intervention chirurgicale. Dans ce cas, il s’agit d’une prothèse. Lorsqu’il est nécessaire de soulager une douleur ou de soutenir une partie fragilisée, on parle d’orthèse.
Dans les deux cas, ce professionnel hospitalier détermine les meilleurs moyens techniques pour aider le malade. Après avoir choisi le type d’appareillage nécessaire, il réalise les mesures mais aussi les empreintes et moulages pour établir une fiche d’exécution des travaux.
Ensuite, il est possible que l’orthopédiste-orthésiste fabrique l’appareillage. Si c’est le cas, il découpe, met en forme et assemble les différents éléments de la prothèse ou de l’orthèse, avant de réaliser l’essayage avec le patient, jusqu’à la version définitive.

Des qualités relationnelles indispensables pour être orthopédiste-orthésiste

Si l’orthopédiste-orthésiste doit posséder des compétences techniques, ce métier requiert aussi d’autres qualités. Il doit, en effet, prendre en compte les facteurs physiologiques du patient ainsi que son environnement. Il est indispensable de posséder une grande capacité d’écoute et de compréhension pour répondre aux mieux aux attentes de la personne qui peut se sentir diminuée par une certaine perte d’autonomie. L’orthopédiste-orthésiste œuvre au sein d’une équipe pluridisciplinaire (kinésithérapeute, chirurgien orthopédique) pour que le patient ait une meilleure qualité de vie après son appareillage.
Pour exercer cette activité, il est nécessaire d’être titulaire d’un Certificat de technicien supérieur d’orthopédiste-orthésiste. Moins de 10 écoles en France forment à cette profession.

Estimez
votre retraite de base Pour y voir plus clair sur le montant de votre future retraite

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers

Je découvre

Les derniers articles