cgos.info Espace agent
Retour

Tout sur la retraite

Infos hospitalier

7 juillet 2021

Calcul de la retraite (brut/net) pour la Fonction publique hospitalière

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Le calcul de la retraite de base pour un fonctionnaire hospitalier paraît simple à première vue. Le montant brut et à taux plein (montant maximal) correspond à 75 % du salaire brut sur les 6 derniers mois d’activité (hors primes), à condition d’avoir validé un certain nombre de trimestres et d’avoir atteint un âge minimum. Mais pour connaître le montant net, il faut encore retrancher les cotisations sociales tous les mois dont le taux est lui aussi variable.

Ce calcul semble complexe ? Rendez-vous sur le simulateur de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) pour obtenir une estimation de la pension de retraite nette mensuelle.

Calcul de la retraite  fonction publique hospitalière

Calcul de la retraite de base

La formule de la retraite brute dans la Fonction publique hospitalière

Pour les agents hospitaliers, le montant brut de la retraite à taux plein est actuellement calculé selon cette formule : 75 % x (nombre de trimestres cotisés et bonifications/nombre de trimestres d’assurance nécessaires pour bénéficier du taux plain) x traitement indiciaire. À noter également qu’il faut avoir travaillé en tant que fonctionnaire pendant au moins deux ans pour bénéficier d’une retraite de la Fonction publique.

Trimestres d’assurance et décote

Pour toucher une retraite à taux plein (75 % du salaire brut hors primes calculé sur les 6 derniers mois d’activité), il faut avoir validé entre 167 et 172 trimestres selon l’année de naissance ou la date d’ouverture des droits à la retraite, et la catégorie d’emploi occupé, active ou sédentaire. Le nombre de trimestres pris en compte dans la durée d’assurance tient compte des trimestres de services travaillés à temps plein ou partiel et des bonifications. Chaque fraction de trimestre égale ou supérieure à 45 jours représente un trimestre entier, dans la limite de 4 trimestres par an, pour toute période de travail accomplie en tant que titulaire ou stagiaire. Les bonifications correspondent quant à elles à des trimestres supplémentaires ajoutés, suite à une période d’inactivité pour élever un enfant, par exemple.

Si le nombre de trimestres d’assurance validés est inférieur au nombre de trimestres nécessaires, le calcul du montant de la retraite est moins favorable et donc son montant réduit. De plus, une décote est appliquée. Elle correspond à une baisse définitive de la pension théorique de 1,25 % par trimestre manquant, plafonnée à 20 trimestres maximum.

À quoi correspond le montant net de la pension de retraite ?

La pension de retraite nette désigne le montant exact qu’un retraité perçoit tous les mois après prélèvements sociaux. Il est inférieur au montant brut, ce qui n’est pas négligeable sachant qu’un agent perd en moyenne entre 25 et 30 % de ses revenus au moment de la retraite. Pour les salariés du privé comme pour les fonctionnaires, il faut déduire les charges sociales du montant brut pour obtenir le montant net de la pension de retraite :

  • 3,8 % ; 6,6 % ou 8,3 % de Cotisation sociale généralisée (CSG) ;
  • 0,5 % de Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) ;
  • 0,3 % de Contribution de solidarité pour l’autonomie (CASA) pour les retraités assujettis à la CSG à 6,6 %.

Le prélèvement est effectué à la source, comme pour les revenus d’activité, depuis 2019.

Estimer le montant d’une pension de retraite nette avec le simulateur de la CRH

Le calcul de la retraite d’un agent de la Fonction publique hospitalière dépend de multiples facteurs et de l’évolution de sa carrière. Aussi, il est difficile de d’obtenir un résultat fiable en l’effectuant soi-même : mieux vaut le confier à un outil d’estimation en ligne ! Celui de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) tient compte de toutes les variables, et demande plusieurs informations :

  • La date de naissance ;
  • Le nombre d’enfants ;
  • L’année de début de carrière ;
  • La profession actuelle ;
  • Le montant des salaires bruts annuels.

À partir de toutes ces données, auxquelles il est possible d’ajouter différentes périodes d’activité, l’outil estime le montant de la future pension de retraite ainsi que l’âge de départ. Il s’agit du montant net, tenant compte des éventuels prélèvements sociaux selon le pourcentage en vigueur.

Le simulateur de la CRH donne également accès à des résultats détaillés en ajustant l’âge de départ en retraite souhaité. À la suite du calcul, un tableau est disponible pour connaître tous les cas de figure selon l’âge de départ et le nombre de trimestres validés.

Un outil très simple à utiliser, facile à comprendre et accessible à tous à tout moment de sa vie professionnelle.

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :