cgos.info Espace agent
Retour

Tout sur la retraite

Infos hospitalier

16 juillet 2021

Faire des économies d’impôts avec l’épargne retraite déductible

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Cotiser pour son épargne retraite ouvre droit à une déduction fiscale sur les impôts. Pour les épargnants, c’est l’occasion de déduire le montant des cotisations au moment de déclarer leurs revenus. Cette défiscalisation intéressante est un coup de pouce encourageant pour préparer dès aujourd’hui la retraite, en souscrivant à un Plan Epargne Retraite (PER). Comment est calculée la déduction fiscale, et comment la déclarer ? À quoi correspond le plafond épargne retraite ?

Déclaration des revenus

Cotisations retraite complémentaire et économies d’impôt : comment ça marche ?

Certains produits d’épargne retraite permettent de bénéficier d’un allègement fiscal sur les impôts. Défiscaliser en préparant sa retraite, c’est possible ! Cet avantage est accessible notamment aux personnes qui ont souscrit à un Plan Épargne Retraite (PER), le nouveau produit d'épargne introduit par la réforme « Pacte » en 2019. Il s’agit d’une déduction fiscale appliquée sur le revenu net global. C'est-à-dire qu’elle s’applique avant le calcul de l’impôt final. Elle est limitée à un montant maximum : le plafond épargne retraite. Concrètement, cela signifie une économie d’impôt sur les sommes qui seront prélevées au cours de l’année suivant par l’administration fiscale.

Quels produits d’épargne retraite sont concernés ?

Plusieurs types de PER sont éligibles à la mesure fiscale :

  • Le PER individuel, souscrit à titre individuel ;
  • Le PERE ;
  • Le PERP ;
  • Le Pereco (PER collectif) ;
  • Le Pero (PER obligatoire).

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) fait partie des régimes concernés par la déduction fiscale.

À noter : la réforme « Pacte » a mis fin à plusieurs dispositifs comme le PERP et les contrats « Madelin », destinés aux indépendants et aux professions libérales. Mais ces comptes épargne retraite peuvent toujours être alimentés.

Quel montant de cotisations peut être défiscalisé ?

C’est le montant des cotisations versées au cours de l’année qui doit être déclaré à l’administration fiscale. Il s’agit des cotisations versées de manière régulière mensuellement, par exemple payées chaque mois, ou les versements complémentaires et ponctuels réalisés au cours de l’année. Mais attention, un plafond maximum s’applique. Il s’agit du plafond épargne retraite.

Qu’est-ce que le plafond épargne retraite ?

Le plafond épargne retraite, ou plafond de la déduction fiscale au titre de l’épargne retraite, est le montant maximum des cotisations épargne retraite qui est déductible des impôts. Ce montant est calculé chaque année par l’administration fiscale en fonction de plusieurs éléments :

  • Il est fixé soit à 10 % du montant net des revenus de l’année précédente N-1, sans toutefois dépasser 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) de la même année ; soit à 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale de la même année ;
  • Il est propre à chaque membre du foyer fiscal, mais il est possible de le mutualiser dans le cadre d’un mariage ou d’un PACS ;
  • Il tient compte du reliquat des plafonds annuels des années précédentes, c'est-à-dire le solde non utilisé et reporté sur une période jusqu’à trois ans.

Comment déduire l’épargne retraite de ses revenus ?

Déclarer le montant versé sur un PER

Cette démarche doit être effectuée au moment de la déclaration des revenus sur l’année précédente (N-1). Le montant des cotisations versées dans l’année sur le PER doit être précisé dans la déclaration de revenus n°2042, au paragraphe 6 : « charges déductibles / Epargne retraite ».

Bon à savoir : la déduction fiscale s’applique différemment selon si vous êtes salarié ou agent de la Fonction publique, ou si vous êtes indépendant ou libéral. Pour les salariés et agents de la fonction publique (territoriale ou hospitalière), la déduction s’applique sur le revenu net global. Pour les indépendants et les libéraux, elle s’applique sur le revenu professionnel.

Comment vérifier le plafond épargne retraite ?

Le plafond de la déduction fiscale est calculé par l’administration fiscale. Il est précisé sur votre avis d’imposition. Il tient compte des revenus de l’année précédente N-1, du plafond annuel de la Sécurité sociale, ainsi que du solde non utilisé les années précédentes.

Comment déduire 100 % des cotisations versées sur un PER ?

Il est possible de déduire 100 % des cotisations versées sur un PER, dès lors que le montant des cotisations ne dépasse pas le plafond épargne retraite. C’est la solution choisie par Louise, infirmière dans un CHU près de Toulouse.

Elle cotise depuis plusieurs années auprès de la CRH : « Honnêtement, ce qui m’a vraiment décidée, c’est quand j’ai compris qu’en cotisant aujourd’hui, j’allais faire des économies d’impôts ! ». Elle gagne actuellement 2200 euros bruts par mois, et elle a choisi de cotiser à hauteur de 3,5 % de son salaire brut. Sa cotisation est donc de 77 euros mensuels, soit 924 euros par an (12x77). C’est cette somme qui est déductible de son revenu net global. « C’est un moyen pour moi de financer ma complémentaire retraite », explique-t-elle.

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :