Préparer sa retraite avec une épargne retraite : ce qu'il faut savoir pour se décider et faire le bon choix

date de publication 6 août 2020

Pour les agents de la Fonction publique hospitalière, la retraite implique généralement une baisse de revenus comprise entre 25 et 30 % en moyenne. Un changement qu’il est conseillé d’anticiper, en se constituant pendant la vie active un complément de ressources pour y faire. D’autant plus qu’il existe différents moyens pour préparer sa retraite : voici des explications pour faire votre choix.

Préparer sa retraite avec une épargne retraite

Quels sont les différents placements pour préparer sa retraite ?

Plusieurs options sont envisageables pour anticiper la baisse de revenus qui intervient au moment de la retraite. L’investissement immobilier (locatif ou non) et l’assurance vie en font partie. Il est également possible de mettre en place un plan épargne retraite individuel (PERI). Depuis octobre 2019, les possibilités d’épargne retraite ont évolué, permettant beaucoup plus de souplesse et de liberté pour l’épargnant.

Dans le cas du nouveau PERI, les sommes versées sont déductibles des revenus imposables de l’année en cours, selon les conditions fixées par la règlementation fiscale en vigueur. L’épargne constituée est ensuite versée au plus tôt à l’âge légal de départ en retraite en capital et/ou sous forme de rente régulière, au choix.

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers : une solution d’épargne retraite dédiée aux agents hospitaliers

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice, a été créée par et pour les hospitaliers. Elle permet aux agents, quel que soit leur niveau de revenus, de cotiser chaque mois en fonction de leurs possibilités à la hauteur de l’un des 4 taux proposés (2,5 %, 3,5 %, 4,5 % et 5,5 % du salaire brut). C’est une épargne qui offre une grande souplesse, puisqu’il est possible à tout moment, sans frais ni pénalités, de modifier ce taux à la hausse ou à la baisse, voire de suspendre temporairement les cotisations si besoin.

Mais il ne s’agit pas du seul avantage à s’affilier à la CRH : en accord avec les valeurs sociales du C.G.O.S, aucuns frais ne sont prélevés sur les versements des cotisations. Autre atout important : les modalités de récupération de l’épargne sont multiples pour s’adapter aux projets de chacun (sous forme de capital, de rente, ou bien de cagnotte où puiser lorsqu’on le souhaite). Il est possible de combiner plusieurs de ces options, à la carte.

Enfin, il est aussi possible de récupérer tout ou partie de son épargne avant la retraite, pour financer l’achat de sa résidence principale, qu’on soit primo accédant ou non.

Et comme il n’est jamais trop tôt pour préparer son avenir, la CRH offre chaque année un mois de cotisation gratuit aux jeunes agents jusqu’à leurs 40 ans (pendant 10 ans au maximum). Autant de bonnes raisons pour commencer à préparer sa retraite dès maintenant, en toute confiance !

Profitez en toute liberté de votre épargne avec le Plan épargne retraite de la CRH
cliquez ici

Estimer votre retraite de base en quelques clics
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers