Calcul de la retraite (brut/net) pour la fonction publique hospitalière

date de publication 7 octobre 2019

Le calcul de la retraite pour un fonctionnaire hospitalier est simple en apparence : il correspond à 75 % votre salaire brut de base (hors primes) calculé sur les 6 derniers mois d’activité, à condition d’avoir validé un nombre de trimestres requis (services et bonifications) tout au long de votre carrière. Si le nombre de trimestres n’est pas atteint, le taux sera diminué et une décote (réduction supplémentaire) sera appliquée sur le montant de la pension : - 1,25 % par trimestre manquant dans la limite de 20 trimestres. Pour calculer votre  pension nette, il faudra ensuite déduire 9,1 % du montant brut. Si le calcul vous semble trop complexe, rendez-vous sur le simulateur de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (dont le C.G.O.S est l’association souscriptrice) pour obtenir une estimation de votre retraite de la fonction publique hospitalière.

Calcul de la retraite  fonction publique hospitalière

Calcul de la retraite de base avant la future réforme des retraites 

Avec la prochaine réforme des retraites, prévue désormais pour 2020, le calcul de la pension de retraite des agents hospitaliers serait profondément remanié pour ceux qui partiront à la retraite à partir de 2025. Mais pour le moment, le calcul reste inchangé : pour partir à la retraite à taux plein (75 % du salaire brut hors primes calculé sur les 6 derniers mois d’activité), vous devez avoir validé entre 167 et 172 trimestres (services + bonifications) selon l’année à laquelle vous pouvez partir à la retraite.

Voici la formule mathématique pour calculer votre retraite de base :

75% x

Nombre de trimestres de services et bonifications 

salaire de base

Nombre de trimestres nécessaires
pour bénéficier du taux plein 

Si le nombre de trimestres de services et bonifications est égal au nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier du taux plein, vous partirez avec le taux maximal (taux plein) de 75 % de votre traitement de base.

Décote sur les pensions

Mais si le nombre de trimestres de services et bonifications est inférieur au nombre de trimestres nécessaires, le taux sera réduit et votre pension aussi. Et on vous appliquera en plus ce qu’on appelle une décote : une baisse définitive de votre pension théorique de 1,25 % par trimestre manquant, plafonné à 20 trimestres maximum.

Depuis le 1er janvier 2018, pour les salariés du privé comme pour les fonctionnaires, pour obtenir le montant net de votre pension de retraite, il faut déduire ensuite 9,1 % de charges sociales (7,4 % auparavant) sur le montant brut.

Faites le calcul vous-même ou rendez-vous sur le simulateur de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers !

Pour estimer gratuitement votre retraite
cliquez ici

Pour être rappelé gratuitement par un conseiller
cliquez ici

Partager
contact Complémentaire retraite des hospitaliers