cgos.info Espace agent
Retour

Métiers & carrières

Infos hospitalier

4 février 2021

Quelle formation suivre pour devenir infirmière puéricultrice à l’hôpital ?

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Communément appelées « puéricultrice » dans le milieu hospitalier, les infirmières puéricultrices (IPDE) s’occupent exclusivement des petits patients de leur naissance jusqu’à leur adolescence, dans les services de pédiatrie.

C’est un rôle important car les malades très jeunes ne comprennent pas toujours les raisons de leur présence au sein de l’établissement de soins. Il faut aussi rassurer les parents et les tenir informés de l’évolution de la santé de leur enfant.

Mais comment devient-on infirmière puéricultrice à l’hôpital ? Quelles sont les missions et les compétences pour exercer cette profession ?

infirmière puéricultrice en hôpital

Quelle formation suivre pour devenir puéricultrice à l’hôpital ?

Il y a une première chose à rappeler : si l’on appelle communément l’infirmière puéricultrice la « puéricultrice », il ne faut pas la confondre avec l’auxiliaire de puériculture. Il ne s’agit pas de la même fonction même si, dans les deux cas, elles prennent en charge des enfants. Pour devenir infirmière puéricultrice, il faut d’abord être infirmière diplômée d’Etat (IDE), après avoir étudié pendant 3 ans dans l’un des 326 IFSI (Institut de formations en soins infirmiers) français.

Ensuite, il est nécessaire de passer le concours pour accéder à la formation, dans une école de puériculture. Il en existe plus d’une trentaine en France. Les cours théoriques et pratiques durent une année. Le DEP (diplôme d’Etat de puériculture) correspond à un niveau Bac +4. Cette spécialisation est aussi ouverte aux sages-femmes et peut aussi être faite en formation initiale, juste après le diplôme d'IDE, bien que cela soit rarement le cas.

Une évolution intéressante pour valoriser son salaire

« Devenir puéricultrice est un choix que j’ai fait alors que je travaillais déjà en pédiatrie, comme infirmière. Et j’ai vu qu’il me manquait des connaissances concernant le développement de l’enfant. Je voulais mieux accompagner les parents aussi pendant le temps de l’hospitalisation », nous confie Laure qui termine sa formation.

A côté de l’aspect professionnel, il ne faut pas négliger la valorisation salariale. En effet, en se spécialisant, l’IDE peut prétendre à 2 000 € bruts en début de carrière jusqu’à 3 050€ en fin de carrière, selon la grille indiciaire de la Fonction publique hospitalière (FPH).

Aller plus loin : sage-femme, puéricultrice, infirmière, aide soignante... Pour chacune, préparer sa retraite c'est y souscrire.

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :