cgos.info Espace agent
Retour

Tout sur la retraite

Infos hospitalier

2 août 2021

Calcul de la pension de retraite des fonctionnaires hospitaliers

En savoir plus pour préparer votre retraite ?

Recevez le guide
d'info gratuit

Je télécharge

Estimez
votre retraite de base

J'estime

Découvrez
les 9 avantages de la CRH

Je découvre

Pour bien préparer sa retraite, il faut savoir à quoi s’attendre. Et pour les agents hospitaliers, c’est une baisse des revenus au moment de la retraite qu’il faut prévoir : elle est de l’ordre de 25 à 30 % en moyenne.

Pour calculer le montant de la pension de retraite, plusieurs paramètres entrent en compte. Un outil existe pour les fonctionnaires hospitaliers : c’est le simulateur de retraite de la CRH, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers. Cet outil est gratuit, et voici comment l’utiliser.

Calcul Retraite Fonctionnaires Hospitaliers

Mieux comprendre la pension de retraite des fonctionnaires hospitaliers

Lorsqu’on est fonctionnaire hospitalier, bien estimer le montant de la pension de retraite est indispensable pour anticiper au mieux l’avenir. Et pour cela, il y a des informations importantes à connaître.

Comment est calculée la pension de retraite des fonctionnaires hospitaliers ?

Pour les fonctionnaires hospitaliers qui souhaitent évaluer le montant de leur future retraite, une formule à connaître : 75 % x (nombre de trimestres cotisés et bonifications/nombre de trimestres d’assurance requis pour le taux plein) x traitement indiciaire des 6 derniers mois. Cette formule permet de calculer la retraite de base à taux plein. Ce qu’il faut retenir aussi, c’est qu’il est nécessaire de valider entre 167 et 172 trimestres d’assurance, selon l’année de naissance et la catégorie de l’emploi occupé.

Bon à savoir : Les primes liées aux fonctions exercées et perçues au cours de la carrière professionnelle, sont très peu prises en compte dans le calcul de la pension, tout comme les indemnités. En revanche, il faut inclure les bonifications et les majorations.

Les éléments pris en compte pour établir le montant de la pension de retraite

Le dernier salaire perçu par un fonctionnaire hospitalier avant son départ à la retraite n’est pas le seul élément pris en compte pour le calcul de la pension versée par le CNRACL. Il faut s’appuyer sur :

  • L’année de naissance de l’agent hospitalier ;
  • Son année de départ à la retraite ;
  • La catégorie de l’emploi occupé : active ou sédentaire ;
  • Le nombre de trimestres d’assurance ;
  • La durée de services effectifs ;
  • Et enfin, les éventuelles bonifications et majorations.

Les bonifications et majorations : quel calcul pour la pension de retraite des hospitaliers ?

Calculer le montant de la pension de retraite qui sera versée par le CNRACL est très personnel : l’une des variantes qui doit être prise en compte, c’est la situation familiale. Et par définition, celle-ci varie selon chaque agent hospitalier ! Aux trimestres cotisés, il faut également ajouter les bonifications retraite : ces trimestres supplémentaires sont accordés lorsque l’activité professionnelle est interrompue pour élever un enfant par exemple. Ainsi, un agent hospitalier peut bénéficier d’une année supplémentaire (4 trimestres) pour chaque enfant né avant 2004, dès lors qu’il ou elle cesse son activité pendant 2 mois au minimum.

On parle de majorations pour les enfants nés après le 1er janvier 2004, pour les agents hospitaliers qui mettent en pause leur activité pendant au moins 6 mois.

Un calculateur pour estimer la pension de retraite des agents hospitaliers

Vous l’avez compris, estimer le montant de la pension de retraite quand on est agent hospitalier n’est pas toujours chose aisée. C’est pour cela que la CRH, fidèle à ses valeurs de solidarité et de liberté, met à disposition un simulateur pour permettre à chacun d’estimer le montant de sa pension de retraite au plus près. C’est indispensable pour vous aider à préparer au mieux votre retraite.

Comment utiliser le simulateur de retraite de la CRH ?

En premier lieu, rassemblez les informations dont vous allez avoir besoin. Ces éléments permettent de lancer une estimation fiable. Voici la liste :

  • Votre genre et votre date de naissance ;
  • Le nombre d’enfants qui sont à votre charge ;
  • L’année où vous avez commencé à travailler ;
  • Votre statut (titulaire ou contractuel) ;
  • Votre catégorie (active ou sédentaire) ;
  • Votre traitement indiciaire brut actuel (sans les primes) ou votre indice.

Une fois ces éléments renseignés, vous pouvez lancer le calcul. Le simulateur estime le montant de la pension à taux plein. Mais il vous permet aussi de calculer jusqu’à quel âge vous devrez travailler pour percevoir votre pension à taux plein et surtout, le nombre de trimestres à valider pour pouvoir prétendre à cette pension.

À retenir : Le simulateur vous donne le montant estimé de votre pension au taux plein (75 % de votre traitement brut, calculé sur les 6 derniers mois d’activité), mais à condition d’avoir validé le nombre de trimestres requis. C'est-à-dire entre 167 et 172 trimestres selon votre statut.

Anticiper la baisse de revenus à la retraite, c’est important !

Avec une pension de retraite à taux plein, mais encore plus dans le cas où une décote s’applique (par exemple pour un agent hospitalier qui n’a pas validé tous ses trimestres d’assurance), une baisse de revenus est à prévoir. Pour les fonctionnaires hospitaliers, elle est de 25 à 30 % en moyenne. C’est pour cela qu’il est important de mieux estimer le montant de sa pension de retraite : cela vous permet d’anticiper et de compenser cette baisse au plus tôt !

Lorsque vous cotisez à une épargne retraite comme la CRH, la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, vous préparez votre retraite pendant votre vie active. Idéal pour bénéficier d’un complément de revenus plus tard, en plus de la pension de base versée par la CNRACL.

Les derniers articles

Bienvenue sur le site de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan d'Epargne Retraite proposé par le C.G.O.S Vous êtes :